Films préférés de 2011 – Mentions honorables / Rest of the faves

1. et 2. “Ironclad” (Jonathan English) et “Red State” (Kevin Smith) à Fantasia: the crowd made the difference those nights and thus ensured that I will never forget my initiation to that Geek Fest!

3. “The Last Ronin” (Shigemichi Sugita): Je m’attendais à un film “over the top” de samurai japonais, j’ai eu un film touchant, fascinant, mais oh combien triste. L’histoire est un peu compliquée mais en gros, un samurai déchu (pour les mauvaises raisons) se voit confier la responsabilité de la fille de son chef d’armée suite au décès de celui-ci (encore une fois pour les mauvaises raisons). Malgré les sous-titres, malgré les nombreuses tournures que prenait l’histoire, j’avais les yeux rivés à l’écran car je voulais savoir ce qui allait se passer. Puissant! 

4. “Goon” (Michael Dowse): une comédie sur le hockey irrévérentieuse, vulgaire, violente, drôle “Made in Canada” ET qui arrive à se dissocier de “Slap Shot”? Avec Seann William Scott, Jay Baruchel… et Liev Schreiber?!?! Eh oui! J’ai tellement rit mais j’ai surtout été touchée par l’authenticité des personnages. C’est la plus grande force du film et celle qui fait en sorte qu’on arrive à mettre de côté un certain film culte sur le hockey des années 70…😉 Je sais que je me ferai taper sur la tête pour dire ce qui suit mais… *drumroll*… je crois que c’est meilleur que “Slap Shot”! Voilà! Le chat est sorti du sac!! (J’ai vu le film à TIFF en septembre, mais il sortira en salles le 24 février 2012. J’y retourne, c’est certain!)

5. “Jane Eyre” (Cary Fukunanga): La plus fidèle adaptation de l’oeuvre de Charlotte Bronte: dark, moody and very sexy! Et Michael Fassbender en Mr Rochester… HEAVEN!!!🙂

6. “The Muppets” (James Bobin): Thank you Jason Segel! Not only did you bring back to life some of the most beloved characters of my childhood, but you gave justice to their humour and their spirit. As an adult, I appreciated that, and the fact that some jokes were meant for me😉 All around, a greatly entertaining film, I look forward to the follow up to your labour of love🙂

7. “Starbuck” (Ken Scott): la bande annonce nous vend le film comme une comédie niaiseuse qui sera reléguée aux oubliettes… mais en fait, c’est un film drôle et extrêmement touchant, on ne peut s’empêcher d’adorer le personnage de Patrick Huard malgré tous ses défauts, et d’être impressionné par la maturité dans son jeu d’acteur. Jutra?

8. “The Way” (Emilio Estevez): encore un autre film avec une bande annonce qui vend mal son produit. Estevez est un meilleur réalisateur que j’aurais pensé, il a fait sortir le meilleur en son acteur principal, Martin Sheen, son père dans la vraie vie… et Papa devrait être fier!

9. et 10. “Bellflower” (Evan Glodell) et “Fast Five” (Justin Lin): Seriously, these two very different male dominated fantasy films full of fast cars, hot chicks and flamethrowers (at least in one of them😉, totally rocked!! Naturally, Sundance fave “Bellflower” is the better film with the strongest plot and the most spectacular cinematography, but they both knew how to entertain and had terrific rhythm to them. I can honestly say that I loved both! What’s gotten into me?😉

One thought on “Films préférés de 2011 – Mentions honorables / Rest of the faves

  1. Pingback: “Goon”, la deuxième fois… « WATTS AT THE MOVIES

Commentaires? Comments?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s