“Pina”

Pour la première fois dans l’histoire des Oscars, il se pourrait qu’un film soit à la fois en nomination dans les catégories Meilleur Documentaire et Meilleur Film Étranger. Ce film s’appelle « Pina ».

Ce serait un bel accomplissement, quoique le mot « documentaire » ne semble pas approprié pour ce film, à mon avis. Je le qualifierais plutôt d’hommage à Pina Bausch, feu danseuse allemande qui a révolutionné la danse moderne en transformant la façon que les spectacles de danse sont créés. Elle incorpora un aspect plus théâtral, donc des décors, et donna plus libre cours à ses danseurs. Bausch fut une influence majeure dans le monde de la danse moderne dans les années 70 et malgré son décès en 2009, son influence se fait sentir encore aujourd’hui.

Visuellement et esthétiquement parlant, le film est sublime! Un vrai délice pour les yeux. Je ne suis pas très familière avec la danse moderne mais la bande annonce avait piqué ma curiosité de par ces belles images et sa musique accrochante. Je félicite Wim Wenders d’avoir choisi de faire le film en 3D. C’était un choix judicieux. Lors des nombreuses séquences de danse, j’avais l’impression d’être sur le plancher de danse avec les danseurs de Pina. Compte tenu de la distance émotive que peut créer un écran de cinéma, je crois que c’était la bonne décision pour faire en sorte que les spectateurs sentent qu’ils font partie du spectacle. C’était quasiment comme être à un spectacle de danse « live »!

À ce niveau, c’est parfait. Par contre, je ne crois pas que le film peut vraiment se qualifier de documentaire. L’enfance et la vie de Bausch pré-Tanztheater Wuppertal est à peine mentionné, nous connaissons plutôt Bausch à travers des courts témoignages présentés par ses étudiants actuels, des hommages en danse, et des extraits de ces chorégraphies les plus connues, entre autres « Café Muller ». Je voulais en connaître davantage sur cette grande danseuse, j’en suis restée sur ma faim…

PETIT TRUC DRÔLE : Lorsque je regardais l’extrait de « Café Muller », j’avais l’impression d’avoir déjà vu ça quelque part : « était-ce le spectacle de danse auxquels assistent les personnages principaux du film Hable con ella, au tout début du film? », me disais-je. Le lendemain, je vérifie sur Wikipédia et effectivement, j’avais raison! Pas pire compte tenu que la dernière fois que j’ai vu ce film de Pedro Almodovar était en 2002!😉

LE MOT DE LA FIN : La splendeur des sens et l’utilisation du 3D de façon originale remportent la palme pour moi. Je crois qu’il faut voir ce film sur un écran de cinéma et en 3D sinon on passe à côté de ce que doit être l’expérience de visionnement de « Pina ». Verdict? ÇA VAUT LE PLEIN PRIX DU BILLET!

DERNIERS DÉTAILS : « Pina » (2011) réalisé par Wim Wenders, scénarisé par Wim Wenders, mettant en vedette les danseurs de la troupe du Tanztheater Wuppertal Pina Bausch.

Commentaires? Comments?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s