“Intouchables”

Le plus gros succès au box office français en 2011 est finalement sur les écrans québécois. “Intouchables” est aussi le plus gros succès au box office mondial non-anglophone de tous les temps, record précédemment tenu par “Spirited Away”. Avec l’arrivée en salles de ce film au Québec et dans le reste de l’Amérique du Nord, l’écart avec “Spirited Away” risque d’être encore plus grand. Ce succès populaire m’a rendu très curieuse, il fallait donc que je vois ce film!

« Intouchables » raconte l’histoire de Philippe, lourdement handicapé suite à un accident de parapente, qui embauche Driss, un jeune homme de la banlieue parisienne au bagage lourd et venant de sortir de prison, pour prendre soin de lui. Malgré leurs nombreuses différences, les deux hommes se lient d’amitié.

C’est une histoire simple à la base, qui a été montré maintes et maintes fois au cinéma, mais ce qui touche ici est la sincérité des acteurs. Je croyais vraiment en cette amitié improbable et au jeu de François Cluzet (Philippe) et Omar Sy (Driss). Le choix d’ouvrir le film avec une scène (SPOILER) où l’amitié entre les hommes est déjà bien établie, pour ensuite revenir au présent avant que les deux se rencontrent, était très intelligent! La scène renforçait la crédibilité de l’amitié.

Driss (Omar Sy) et Philippe (François Cluzet) en promenade

Reste que je crois avoir eu trop d’attentes. Quand tu sais que c’est le plus gros succès de France de 2011, que Omar Sy a remporté le César du Meilleur Acteur et non Jean Dujardin, que le film a cumulé les “Prix du Public” dans nombreux festivals; tu te dis que tu DOIS aimer ça! Eh bien, j’ai été divertie mais je ne suis pas tombée en amour avec ce film. Cette histoire n’apportait rien de nouveau pour moi. Il y avait des moments touchants certes, mais rien dont je ne m’attendais pas!  J’avais l’impression que les choix musicaux, presque entièrement américains, étaient choisis dans le but d’attirer un plus gros box office mondial… ce n’est pas un bon sentiment😦

Par contre, le jeu dynamique et complémentaire des acteurs, et la curiosité de son succès, sont quand même des raisons justifiant un visionnement des “Intouchables”.

LE MOT DE LA FIN: Je comprends que plusieurs personnes vont au cinéma pour décrocher et se divertir, il n’y a pas de mal à ça. C’est sûrement pour cette raison que les “Intouchables” a eu un succès aussi phénoménal… mais j’ai besoin de plus que ça! Désolé! Verdict? ATTENDEZ LE DVD!

DERNIERS DÉTAILS : « Intouchables » (2011) réalisé par Eric Toledano et Olivier Nakache, scénarisé par Eric Toledano et Olivier Nakache, mettant en vedette François Cluzet, Omar Sy,  Anne Le Ny et Audrey Fleurot.

2 thoughts on ““Intouchables”

  1. Pingback: Golden Globes 2013: les nominations! « WATTS AT THE MOVIES

  2. Pingback: Top 5 des films les plus décevants de 2012 « WATTS AT THE MOVIES

Commentaires? Comments?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s