“The Five Year Engagement”

Je suis toujours partante pour un film produit par Judd Apatow et qui met en vedette un de ses protégés, dans ce cas-ci Jason Segel. Les films ne sont pas toujours à la hauteur des attentes, mais reste que l’humour absurde et irrévérencieux  fait qu’on passe un bon moment. Malheureusement, “The Five Year Engagement” se classe dans les déceptions apatoises.
Tom (Segel) et Violet (Emily Blunt) sont fiancés et vivent à San Francisco. Tom est sous-chef dans un restaurant de renom et espère ouvrir son propre restaurant éventuellement. Violet fait des études doctorales en psychologie à l’Université Berkeley et espère décrocher un poste sur le corps professoral. Quelques semaines après les fiançailles, Violet reçoit un emploi post-doctoral à l’Université du Michigan. Les fiancés partent donc au Michigan où Violet rayonne dans ses travaux de recherches et Tom déprime à assembler des sandwichs dans un déli dans une ville qu’il déteste. Le changement de dynamique du couple fait en sorte qu’ils prennent des chemins différents au cours des cinq prochaines années… mais pour se retrouver (et se marier! Duh!) éventuellement! C’est une comédie romantique, il faut bien que ça finisse bien!

Il y a quelques moments drôles mais surtout des moments où j’avais l’impression qu’on voulait tellement essayer de me faire rire que ça tombait à plat. Parmi les moments drôles, il y a l’interprétation de “Cucurrucucu Paloma” de Caetano Veloso tel que chanté par Alex (Chris Pratt), le meilleur ami de Tom, à sa nouvelle épouse Suzie (Alison Brie), la soeur de Violet. Alex est un gars tellement macho et immature que c’était très étonnant de l’entendre chanter une des plus belle chansons d’amour du répertoire hispanophone, mais surtout de le chanter aussi bien et avec autant d’émotion que le grand Caetano Veloso! J’étais tellement crampée! Je ne m’attendais vraiment pas à ça! Quelle excellente surprise!

Violet (Emily Blunt) et Tom (Jason Segel)

Mais pour cet excellent choix comique, il y en avait beaucoup plus qui fonctionnaient moins. Premièrement, presque tous les personnages secondaires étaient des caricatures; des personnages fatigants et détestables. La mère de Violet est frustrée, arrogante et n’écoute jamais sa fille; les parents de Tom sont toujours en train de lui dire quoi faire ou l’engueuler; Alex est toujours en train de montrer qu’il est meilleur que Tom au point où je me demandais pourquoi ils sont meilleurs amis, etc. Dépendemment de l’écriture du scénario et du contexte, tout ceci peut être drôle; mais quand les personnages sont toujours négatifs et ne font que rabaisser les autres, ce n’est plus drôle. J’avais hâte que les scènes de ces personnages se terminent car je n’en pouvais plus!! (Sauf celle où Alex chante “Cucurrucucu Paloma”, évidemment ;))

Deuxièmement, il y avait des scènes tellement bizarres que je ne riais pas. Je suis assez ouverte à l’humour abstrait mais ici, ça ne fonctionne pas! Une scène qui n’était pas nécessaire est celle où Tom se rend avec une collègue dans le déli où ils travaillent. Tom vient de quitter en colère le dîner de répétition de son mariage. Les deux collègues sont un peu saouls, s’embrassent, se déshabillent et commencent à se lancer des tranches de jambon et de la salade de patates. C’était surtout de la torture à regarder car pour un trop long bout du film, Tom est malheureux et je voulais juste qu’il passe à l’action et prenne une décision sur sa vie et son couple. Le regarder lancer de la nourriture et frencher une collègue énervante n’était pas ce que j’avais en tête…

LE MOT DE LA FIN: Reste que la chimie entre Jason Segel et Emily Blunt est adorable, mais il faut plus que ça pour qu’un film lève! Le concept est intéressant, mais le tout tombe à plat. Verdict? DOWNLOAD! Je ne veux même pas que vous payez pour voir ce film!

Parce que je n’ai pas aimé le film, je n’inclut pas la bande-annonce mais plutôt un vidéo de l’interprétation magistrale de Caetano Veloso de “Cucurrucucu Paloma” dans le film “Hable con Ella” (2002) de Pedro Almodovar. Je sais que je suis fatigante avec ça, mais c’est mon blogue, bon!

DERNIERS DÉTAILS: “The Five Year Engagement” (2012) réalisé par Nicolas Stoller, scénarisé par Jason Segel et Nicolas Stoller, mettant en vedette Jason Segel, Emily Blunt, Rhys Ifans, Alison Brie et Chris Pratt.

Commentaires? Comments?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s