Oscars 2013 : “prédictions” beaucoup trop hâtives!

Je vous entends crier : « Oh non! Mais elle se tire une balle dans le pied cette Watts at the Movies! Elle nous annonce des prédictions au mois de JUIN?!?! »

Je vous réponds : « Chers lecteurs! N’ayez guère peur! Ce sont plutôt des films à voir d’ici la fin de l’année, inspirés de la liste de prédictions beaucoup trop hâtives de l’excellent blogue In Contention.

GARDEZ DONC L’OEIL OUVERT POUR CES TITRES DANS LES PROCHAINS MOIS! Réalisateur, acteurs et autres détails sont indiqués pour votre information. Certains films ont fait partie de ma série J’ai hâte de voir ce film, j’ai donc créé un lien vers l’article au lieu de sombrer dans la redondance. Même si certains de ces films seront inévitablement des navets (qui se souvient du désastreux “J. Edgar” de Eastwood dont tous les experts pensaient remporterait de l’or? Moi si!) et que des nouveaux apparaîtront de nulle part (j’ai hâte!), reste que tous ces films feront partie de la conversation oscarienne. C’est une garantie Watts at the Movies… et de In Contention!😉

“Anna Karenina” (Joe Wright) – Keira Knightley, Jude Law, Aaron Johnson – basé sur le classique de Leo Tolstoy, c’est un retour aux films d’époque pour Wright, lui qui a connu le succès principalement avec ses deux premiers films “Pride and Prejudice” et “Atonement”. D’habitude, j’aime bien les films d’époque en plus d’apprécier le travail de réalisation de Wright, mais j’ai le pressentiment que ce film ne fonctionnera pas! Je crois que le surjeu excessif de Knightley dans “A Dangerous Method” m’a mis un goût amer dans la bouche… mais il faut dire que ses deux meilleurs rôles en carrière étaient dans les films de Wright nommés ci-haut. Il faut donc garder espoir!

Alexei Karenin (Jude Law – oui, c’est lui!) et Anna Karenina (Keira Knightley)

“Argo” (Ben Affleck) – Ben Affleck, Bryan Cranston, John Goodman, Alan Arkin.

“Beasts of the Southern Wild” (Behn Zeitlin) – Ouvenzhané Wallis, Dwight Henry – Gagnant du Grand Prix du Jury au Festival du film de Sundance et sélectionné pour être présenté à Cannes, c’est le premier des petits films indépendants venant de nulle part à avoir une chance à la gloire oscarienne. Le film détient présentement une cote d’appréciation de 94% sur Rotten Tomatoes, ce qui n’est pas rien. Ce film raconte l’histoire de Hushpuppy, une petite fille dont le père est gravement malade, mais qui gère et survit dans cette situation de “presque orpheline” grâce à son imagination et naïveté d’enfant. La bande-annonce promet… et avoir Fox Searchlight comme distributeur assure que nous entendrons parler de ce film! 

“Bully” (Lee Hirsh) – avec the Weinstein Company comme distributeur en plus de l’attention médiatique qui lui a été donné, ce documentaire sur l’intimidation a de bonnes chances de se retrouver parmi les finalistes de la catégorie Meilleur Documentaire.

“Django Unchained” (Quentin Tarantino) – Jamie Foxx, Christoph Waltz, Leonardo diCaprio.

“The Great Gatsby” (Baz Luhrmann) – Leonardo diCaprio, Carey Mulligan, Tobey Maguire.

“Les misérables” (Tom Hooper) – Hugh Jackman, Russell Crowe, Anne Hathaway, Amanda Seyfried, Sacha Baron Cohen, Helena Bonham Carter. – Le premier film de Hooper depuis qu’il a récolté nombreuses statuettes dorées avec “The King’s Speech”, cette version du classique de Victor Hugo est basé sur la comédie musicale créée par Andrew Lloyd Webber. Est-ce que c’est juste moi, ou avez-vous peur d’entendre Russell Crowe chanter?

“Life of Pi” (Ang Lee) – Suraj Sharma, Tobey Maguire, Gérard Depardieu – Finalement! Après dix années de gestation, le roman tant célébré de Yann Martel sera sur nos écrans à la fin de l’année avec le versatile Lee derrière la caméra. Vous pouvez en voir un court extrait avant “Prometheus”, malheureusement, je ne le trouve pas sur YouTube… mais je peux vous dire que le tigre et les poissons sont spectaculaires!

“Lincoln” (Steven Spielberg) – Daniel Day-Lewis, Sally Field, Joseph Gordon-Levitt. – Même avec Spielberg à la barre, j’aurai toujours un faible pour les drames historiques. J’ai surtout hâte de voir le magnétique Day-Lewis dans le rôle-titre, acteur qui, hélas, joue dans un film qu’au deux ou trois ans. Je n’ai aucun doute qu’il impressionera, comme d’habitude!

“The Master” (Paul Thomas Anderson) – Philip Seymour Hoffman, Joaquin Phoenix, Amy Adams, Laura Dern.

“The Sessions” (anciennement “The Surrogate”) (Ben Lewin) – John Hawkes, Helen Hunt, William H. Macy – Un de ces petits films “étranges” que j’aime tant et qui a été bien reçu au Festival Sundance. Un homme quarantenaire dans un poumon d’acier (Hawkes) veut perdre sa virginité. Grâce à l’aide de son prêtre et de son thérapeute, il embauche une “sex surrogate (assistante sexuelle) lui permettant de faciliter le désir qu’il souhaitait combler depuis longtemps. Cette comédie m’intrigue surtout pour son propos. Le sujet d’un adulte dont l’handicap physique l’empêche de profiter des plaisirs charnels est quelque chose qui touche la clientèle avec laquelle je travaille. J’espère que ce film saura mettre la bonne dose d’humour et d’empathie pour être au moins un baume sur les plaies émotives de mes patients…

La “sex surrogate” (Hunt) et son client (Hawkes)

One thought on “Oscars 2013 : “prédictions” beaucoup trop hâtives!

  1. Pingback: “Beasts of the Southern Wild” « WATTS AT THE MOVIES

Commentaires? Comments?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s