“Argo”

“Argo” est un film que j’attendais impatiemment depuis plus d’un an, soit depuis qu’il a été annoncé que Ben Affleck réaliserait le film. Non seulement le sujet m’intéressait, mais j’avais hâte de retrouver Affleck derrière la caméra, lui qui m’avait tellement impressionnée par sa réalisation confiante dans “The Town”, qui n’était que son deuxième long métrage. Malgré mes attentes élevées, je suis heureuse d’annoncer que “Argo” ne déçoit pas!

Le 4 novembre 1979, l’ambassade américaine en Iran est prise en otage par un groupe de révolutionnaires iraniens. Durant l’embuscade, un groupe de six employés américains de l’ambassade s’évadent et se cachent dans la maison de l’ambassadeur canadien, ni vus ni connus des iraniens. Tony Mendez (Ben Affleck), agent de la CIA spécialisé en exfiltration, concocte le plan le “moins pire” de la CIA, de dire le patron de Mendez (Bryan Cranston) soit de faire accroire que lui et les six américains sont l’équipe de tournage d’un film de science-fiction intitulé “Argo” et qu’ils étaient en Iran pour faire du repérage. Aussi improbable que cela puisse sembler, le film est inspiré de faits vécus!  
 
Étant lui-même acteur, il est évident que Affleck sait comment les diriger; les prestations visent juste, allant avec le ton du film. Aucun des acteurs vire dans l’excès dans leur jeu, ils sont à pied d’égalité parmi leurs pairs, tel que le requiert un film avec une grande distribution d’ensemble. Même si Affleck a le rôle principal, il ne prenait pas toute la place, ce que j’ai apprécié; il a su laisser sa place aux personnages secondaires, préférant prendre le rôle du fil conducteur. Par contre, je dois souligner la prestation d’Alan Arkin dans le rôle du faux-producteur de “Argo”, qui se démarque des autres surtout parce qu’il a les plus délicieuses répliques du film😉 Je n’oublierai jamais son fameux: “Argo fuck yourself!”, j’en ris encore! 

John Chambers (John Goodman), Lester Siegel (Alan Arkin) et Tony Mendez (Ben Affleck) portent un toast à “Argo”!

En plus d’une bonne direction d’acteurs, la narration d’Affleck vient d’une main assurée. Il est certain que le scénario joue pour beaucoup, mais arriver à maintenir un niveau de tension continu tout en balançant des doses humour sans que l’un ne détruise l’autre relève de l’exploit! C’est la grande force du film, ce qui a permis à tous, selon moi, de pardonner Affleck pour la faiblesse du dernier acte (j’en reparle ci-bas).  
 
Définitivement un des meilleurs scénarios de l’année: il est brillamment ficelé, remplis de savoureuses répliques (voir plus bas pour mes préférées); la structure de l’histoire nous donne toujours un peu d’espoir quand les choses vont terriblement mal, un espoir nous gardant accroché et tenu en haleine du début à la fin! Chapeau à Chris Terrio… can’t wait to see you with your Oscar in your hand ;)
 
Mon seul bémol est l’inconsistance entre certains évènements du film et la réalité, en particulier lors du dernier acte où Mendez et les otages s’échappaient continuellement de la mort de par un millésime de seconde. Pour avoir lu l’article de la revue Wired sur lequel le film est basé, je peux vous dire que les évènements étaient stressants et dramatiques, mais pas avec le même rythme ridiculement effréné que le film laisse entendre. Conséquemment, le dernier acte tournait dans la prévisibilité typique de thriller hollywoodiens, pourtant le matériel source était assez puissant pour éviter de tomber dans des conventions ridicules. C’était décevant, mais heureusement Affleck a fait un excellent travail tout le long du film pour nous faire pardonner la dernière partie, le film n’en est pas gâché!

Mendez et son patron de la CIA (Cranston).  

BEST LINES:
“Argo fuck yourself!” – tel que mentionné plus haut, la plus hilarante et mémorable réplique de Arkin, destiné à être un classique du cinéma, c’est une garantie Watts at the Movies😉
 
“This is the best bad idea we have, sir… by far!” -Jack O’Donnell (Cranston) après que son patron de la CIA lui demande s’il n’avait pas une meilleure mauvaise idée pour secourir les otages.
 
“Okay, you got six people hiding out in a town of what, four million, all of whom chant ‘death to America’ all the live long day. You want to set up a movie in a week. You want to lie to Hollywood, a town where everybody lies for a living, then you get to sneak Double 07 over here into a country that wants CIA blood in their breakfast cereal then you’re going to walk the Brady Bunch out of the most-watched city in the world?” -Lester Siegel (Arkin) discutant de l’improbabilité de l’accomplissement de la mission d’Affleck.
 
Ceci est sans compter toutes les autres petites répliques mieux comprises et appréciées en visionnant le film.🙂
 
LE MOT DE LA FIN: Vous vous en doutez, j’ai adoré! Sans contredit un des meilleurs films de l’année et le meilleur film de la carrière de Ben Affleck, malgré son dernier acte pardonnable. Un divertissement savoureusement intelligent, que  Hollywood devrait faire plus souvent! C’est avec grand plaisir que j’attribue la cote ÇA VAUT LE PLEIN PRIX!! Allez voir ce film ou… Argo fuck yourself! (Je sais, elle était trop facile ;))
 
DERNIERS DÉTAILS: “Argo” (2012) réalisé par Ben Affleck, scénarisé par Chris Terrio, basé sur The Great Escape de Joshuah Bearman et The Master of Disguise de Antonio J. Mendez, mettant en vedette Ben Affleck, Bryan Cranston, John Goodman, Alan Arkin et Victor Garber.

12 thoughts on ““Argo”

  1. It was good, that’s for damn sure, but there also felt like something was missing from the final-product to really take us by storm. Everybody’s fun to watch and the movie has it’s tense moments, but overall, it’s not as exciting when you know the out-come beforehand. Nice review.

    Like

    • Since the movie was made in the Hollywood studio system, the outcome had to naturally be positive. I don’t think a big studio like Warner Bros would’ve backed this film had the outcome been negative. That being said, I agree that it doesn’t take the audience by storm, but considering the “happy ending” outcome, Affleck did a fantastic job creating the intensity required to keep us hooked on the story. Thanks for the comment🙂

      Like

  2. Pingback: Oscars 2013: mon défi personnel! « WATTS AT THE MOVIES

  3. Pingback: Oscars 2013 : “prédictions” beaucoup trop hâtives! « WATTS AT THE MOVIES

  4. Pingback: Golden Globes 2013: les nominations! « WATTS AT THE MOVIES

  5. Pingback: Oscars 2013: mes prédictions dans la catégorie Meilleur Film « WATTS AT THE MOVIES

  6. Pingback: Oscars 2013: les nominations! « WATTS AT THE MOVIES

  7. Pingback: Top 10 des meilleurs films de 2012 « WATTS AT THE MOVIES

  8. Argo *bleep* yourself Academy! I totally called it in October that Argo would win. Still can’t believe Affleck was not nominated!

    Are you enjoying my active participation?😛 This is my monday morning wakeup task for this week

    Like

    • Dude, we still have a couple of days until we know for sure if “Argo” wins… you never know, it might be something else!!!😉

      Yes, I am enjoying your active participation! Thank you so much… except for the Cumberbatch bit, it’s much appreciated😉

      Like

Commentaires? Comments?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s