FNC 2012: “No”

Il y a peine une vingtaine d’années, soit en 1988, le Chili sortait tranquillement du règne de dictature du Général Augusto Pinochet. “No” présente un chapitre déterminant de l’histoire chilienne, celle où Pinochet, suite aux pressions internationales, permit de tenir un plébiscite permettant à la population du Chili de décider si elle voulait prolonger le “règne” de Pinochet à la tête de l’état jusqu’en 1997. Précédant ce plébiscite, Pinochet permit un 15 minutes de temps d’antenne à chaque semaine où les camps du “oui” et du “non” pouvaient vendre leur point de vue au travers de clips publicitaires… et de numéros musicaux!

Pour aider à travailler sur leur campagne, les partisans du “non” embauchèrent René Saavedra, un ambitieux publicitaire travaillant pour une boîte reconnue du Chili. Son expertise en publicité est initialement rencontrée avec appréhension par les membres du comité de campagne, ceux-ci voulant plutôt mettre en valeur la violence et l’injustice causées par le gouvernement militariste de Pinochet. Saavedra opte plutôt pour une approche positive, tel qu’on retrouve dans des campagnes publicitaires de produits américains: des jingles, des numéros musicaux, de l’humour, mais surtout un message mettant en valeur la joie de vivre du Chili et qu’elle reviendra grâce au “non”! C’est grâce à Saavedra que la campagne du “non” se démarque drastiquement de celle du “oui”, la population fredonne les chansons des messages publicitaires, tandis que le “oui”, à court d’idées, parodie négativement et sans succès les publicités du “non”. Malgré de l’intimidation violente face à Saavedra et ses collègues, le comité du “non” tient son bout et gagne le plébiscite avec 55,99% des voix. C’était la fin du règne de Pinochet!

“No” est un des films historiques les plus intéressants et divertissants que j’ai regardé. Étant amateure de la série télévisée Mad Men, j’étais déjà prédestinée à aimer ce film, appréciant les dessous du monde de la publicité, d’autant plus qu’ici c’est une campagne politique extrêmement élaborée et non seulement une affiche ou une publicité télévisée de trente secondes. Mais “No” est beaucoup plus que juste un Mad Men chilien dans les années 80, il nous amène dans la violence physique et psychologique de cette époque. Celle-ci est présentée de façon modérée, question de nous faire comprendre le contexte social du pays. Bernal, dans un de ses meilleurs rôles depuis “The Motorcycle Diaries”, campe un Saavedra humble mais convaincu; nous pouvons être convaincus que cet homme est partiellement responsable d’avoir renversé une des dictatures modernes les plus violentes, autant que nous pouvons être convaincus de sa vulnérabilité en tant que père de famille toujours en amour avec son ex-femme. C’était rafraîchissant de le voir dans un rôle mature, au point où je souhaite que Bernal se retrouve plus régulièrement dans ce genre de rôle car ça lui allait bien😉

LE MOT DE LA FIN: Un film étonnement divertissant sur la fin d’une triste époque pour le Chili, j’étais impressionnée par le souci du détail de l’époque mais aussi de la campagne publicitaire. Bernal rayonne dans le rôle principal. Je vous assure que vous aurez le fameux jingle du camp du “non” dans la tête après le film… je l’ai toujours d’ailleurs!!😉 Verdict? ÇA VAUT LE PLEIN PRIX! 

DERNIERS DÉTAILS: “No” (2012) réalisé par Pablo Larrain, scénarisé par Pablo Peirano, basé sur la pièce de théâtre El Plebiscito de Antonio Skamerta, mettant en vedette Gael Garcia Bernal, Antonia Zegers et Alfredo Castro.

2 thoughts on “FNC 2012: “No”

  1. Pingback: Oscars 2013: les nominations! « WATTS AT THE MOVIES

  2. Pingback: Top 10 des meilleurs films de 2012 « WATTS AT THE MOVIES

Commentaires? Comments?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s