Top 10 des meilleurs films de 2012

Vous m’excuserez mon retard, mais plusieurs films avaient des dates de sortie tardives, je ne me sentais donc pas à l’aise de faire une liste des meilleurs films de l’année sans les avoir tous vus. La “lourde tâche” étant complétée, je vous partage sans plus tarder les 10 Meilleurs Films selon Watts at the Movies!

1. “Lincoln” (Steven Spielberg): Par le passé, mon film préféré de l’année à toujours été un coup de coeur instantané, ce ne fut pas le cas de “Lincoln”. J’ai beaucoup aimé le film sur le coup, bien entendu, mais ce n’est qu’avec le recul que l’amour pour “Lincoln” a grandi, et je l’apprécie encore plus pour cela. Certains moments du film me revenaient et me faisaient réaliser à chaque fois comment le tout était bien ficelé; de l’interprétation (de l’incomparable Daniel Day-Lewis au magistral Tommy Lee Jones), au délicieux scénario en passant par la cinématographie et la réalisation étonnement sobre de Spielberg. “Lincoln” est un film captivant sur les derniers mois de la vie d’Abraham Lincoln; qui l’aurait cru, compte tenu qu’il traite majoritairement d’un amendement à la constitution américaine? Sans contredit une des œuvres majeures de Spielberg! Inoubliable!

2. “The Master” (Paul Thomas Anderson): Un film d’auteur déstabilisant sur la quête de soi de deux êtres diamétralement opposés dans l’Amérique de l’après Deuxième Guerre Mondiale comme Paul Thomas Anderson ne saurait le faire. Un Joaquin Phoenix méconnaissable, jouant un personnage détestable mais dans lequel tous peuvent se retrouver, incarne cette détresse avec brio, balancé par un Philip Seymour Hoffman jouant un leader spirituel plus grand que nature, mais beaucoup plus vulnérable qu’il ne veuille laisser paraître. J’en suis encore hantée malgré avoir vu le film en octobre!

3. “Amour” (Michael Haneke): Un film déchirant par son réalisme, que ce soit dans son propos ou dans son interprétation de l’amour. Ce drame de Michael Haneke fera pleurer même les plus endurcis parmi vous. Qui ne peut être touchée et du même élan attristée par les gestes d’amour que se partagent ce couple dans la quatre-vingtaine dont l’épouse est gravement malade? Un film d’une grande beauté mais qui vous déchirera le coeur.

4. “Zero Dark Thirty” (Kathryn Bigelow): Ce film n’est pas ce que les médias conservateurs américains prétendent qu’il est, “Zero Dark Thirty” est un film étonnement non-partisan, prenant parfois des allures de documentaire car il nous plonge tête première dans l’environnement des agents de la CIA. Jessica Chastain, dans le rôle de l’agente ayant découvert où se cache Osama Ben Laden, est excellente, arrivant à nous convaincre de sa naïveté de jeune agente au début du film, évoluant vers une femme confiante et forte tout au long du film. Le tout, chapeauté par une réalisation confiante de Bigelow et un scénario efficace de Mark Boal, et nous avons un des meilleurs films de l’année!

5. “Argo” (Ben Affleck): Savoir jumeler les genres de suspense, action et comédie et en faire un des meilleurs films de l’année à la fois intelligent et divertissant? Ben Affleck l’a fait avec “Argo”! Sans contredit un des meilleurs thrillers fait par un grand studio hollywoodien depuis longtemps. Dommage qu’il ne s’en fait pas autant, et qu’Affleck ne décide pas de réaliser tous les films de Hollywood😉

6. “Camion” (Rafaël Ouellet): La froideur de l’automne québécois, mais surtout des relations familiales tendues, gravit mes os en visionnant “Camion”. Cette histoire d’un père perdant sa raison d’être suite à un accident mortel impliquant son camion, nous froisse par son authenticité et son sentiment d’être authentiquement québécois, tout en étant extrêmement accessible de par son interprétation des dynamiques entre pères, fils et frères. Sublime!

7. “Silver Linings Playbook” (David O. Russell): Hilarant et touchant, avec une excellente prestation de Bradley Cooper; mais c’est surtout son réalisme à recréer les dynamiques familiales, inter-relationnelles et les névroses qui font en sorte que “Silver Linings Playbook” restera gravé dans ma mémoire. Quand on se retrouve dans un film, on ne peut s’empêcher de l’aimer🙂

8. “No” (Pablo Larrain): Il y a le jingle du film qui me reste (agréablement) toujours dans la tête; il y a la prestation de Gael Garcia Bernal qui est sobre et mature et tellement différente de ce que j’ai vu de sa part dans les dernières années, et il y a le sentiment irréfutable, un peu comme “Lincoln”, d’avoir été témoin d’une page d’histoire en temps réel, celle où le Chili pu enfin accéder à une vraie démocratie en se débarrassant de l’infâme dictateur Augusto Pinochet!

9. “Samsara” (Ron Fricke): Une expérience sensorielle comme il se fait peu au cinéma. Il faut le voir pour le comprendre, et idéalement sur grand écran pour savourer et se laisser embarquer dans la splendeur du 70 mm! Le plus beau film de l’année!

10. “Funeral Kings” (Kevin McManus et Matthew McManus): Une délicieuse comédie de jeunes adolescents moyennement rebelles en quête d’aventures et de filles. Ce qui étonne avec ce film ce sont les dialogues croustillants,  les interprètes d’âge réels (pour une fois!) mais surtout l’habileté à recréer ce qu’est un “vrai” ado, qui a des défauts, certes, mais qui est aussi juste un enfant qui doit affronter le monde des grands beaucoup plus rapidement qu’il ne le mérite.

MENTIONS D’HONNEURS

“Bully” (Lee Hirsh): Ce documentaire sur l’intimidation est non seulement pertinent mais essentiel pour tous les jeunes et leurs parents, que ces premiers soient victime d’intimidation ou pas. Je lui attribue la mention d’honneur, et non une place au Top 10 car son point de vue est subjectif, penchant vers les victimes quand il aurait été pertinent, surtout dans le contexte d’un documentaire, de voir le point de vue des jeunes qui intimident et comprendre ce qui les pousse à être aussi méchants envers leurs pairs. Reste que ce film est à voir pour s’éduquer sur ce problème qui ne disparaîtra probablement jamais…

“Django Unchained” (Quentin Tarantino): Parce qu’un Tarantino, c’est toujours un plaisir coupable et savoureux; parce que Christoph Waltz est excellent, comme toujours; et parce que tout d’un coup j’ai le goût de voir plein de westerns spaghettis😉

2 thoughts on “Top 10 des meilleurs films de 2012

Commentaires? Comments?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s