“A Royal Affair” (“En kongelig affaere”)

Ce que j’aime des Oscars, ce n’est pas découvrir des films à voir dans la catégorie Meilleur Film (je les ai déjà tous vus par le temps que les nominations sont annoncés ;)), mais plutôt la découverte de documentaires, courts métrages et, dans ce cas-ci, de films étrangers. N’était-ce de sa présence parmi les finalistes dans la catégorie du Meilleur Film Étranger, je n’aurai probablement pas eu le plaisir de visionner le film danois “A Royal Affair”.

a-royal-affair poster Inspiré d’une histoire vraie, et, selon ce que j’ai lu, un des films historiques les plus fidèles aux faits vécus, “A Royal Affair” relate la vie de la reine Caroline Mathilde (Alicia Vikander) suite à son mariage malheureux avec le roi Christian VII du Danemark (Mikkel Folsgaard), un homme avec des troubles de santé mentale, et l’idylle qu’elle entame avec le médecin royal, Johann Friedrich Struensee (Mads Mikkelsen). L’aventure de Caroline Mathilde et Struensee a non seulement été scandaleuse grâce à la naissance d’un enfant de par leur union, mais a aussi permis d’importants changements au sein du Danemark qui, contrairement à d’autres pays d’Europe au 18e siècle, faisait tout son possible pour ne pas entrer dans le Siècle des Lumières. Puisque la santé mentale de Christian VII déclinait, le roi mis sa confiance en Struensee qui devint conseiller d’État, lui permettant d’apporter d’importantes réformes au sein du pays. Mais, hélas, le bonheur ne pouvait durer indéfiniment…

Dans un film historique, les choses qui m’accrochent toujours en premier lieu sont les costumes et les décors (sublimes, soit dit en passant). Une fois embarquée dans l’histoire, je pu voir plus loin que l’imagerie qui a été créé pour l’auditoire. L’histoire, accrocheuse et bien raffinée, nous transportant dans le Danemark renfermé du 18e siècle par les décors et les costumes emballés dans une superbe direction photo, mais surtout par les dialogues dévoilant cette triste fermeture d’esprit. Quoique beaucoup doit être dit de l’interprétation remarquable des trois principaux acteurs faisant en sorte que ce film se démarque des autres “drames à costumes”, tel le veut l’expression familière😉

La reine Caroline Mathilde (Vikander) et son médecin Johann Struensee (Mikkelsen): il fait chaud tout d'un coup! ;)

La reine Caroline Mathilde (Vikander) et son médecin Johann Struensee (Mikkelsen): il fait chaud tout d’un coup!😉

En effet, malgré que le roi Christian VII soit terriblement détestable, ayant aucun intérêt envers sa reine ou son fils et faisant plutôt la fête avec les courtisanes du jour; Folsgaard su ne pas sombrer dans la caricature de la santé mentale et créer un certain niveau d’empathie pour son personnage. Il est clair que le roi n’était qu’une marionnette pour les gens l’entourant, que leurs intentions étaient bonnes ou mauvaises, et Folsgaard arrive à nous faire comprendre cela et la pression que devait subir le roi.

Mikkelsen (surtout connu parmi les spectateurs nord-américains comme étant le méchant Chiffre dans “Casino Royale”), joue savamment le rôle du médecin, un homme de convictions mais démontrant aussi un grande vulnérabilité lorsque son aventure avec la Reine s’est confirmée par la venue d’un enfant, mais aussi lorsqu’il se rend compte qu’il doit concéder sur certaines réformes qui lui sont chères au nom de la survie du Danemark.

Par contre, c’est Vikander qui vole la vedette. Son personnage de la reine Caroline Mathilde est complexe, débutant en adolescente de 15 ans étant obligée d’accomplir son devoir de monarque britannique en épousant le roi du Danemark, en passant par une épouse et mère frustrée mais résignée à son sort, pour finir en femme idéaliste dans sa façon d’améliorer le  Danemark, et épanouie grâce à son idylle secrète avec Struensee, amplifiée par l’électrisante chimie entre Vikander et Mikkelsen.

LE MOT DE LA FIN : Une histoire captivante rehaussée par l’excellent jeu des interprètes principaux fait en sorte que “A Royal Affair” se doit une place sur votre liste de films à voir! Who thought (Danish) costume drama could be so sexy?😉 Verdict? ÇA VAUT LE PLEIN PRIX!

DERNIERS DÉTAILS: “A Royal Affair” (2012) réalisé par Nicolaj Arcel, scénarisé par Nicolaj Arcel et Rasmus Heisterberg, mettant en vedette Alicia Vikander, Mads Mikkelsen, Mikkel Folsgaard.

One thought on ““A Royal Affair” (“En kongelig affaere”)

  1. Pingback: Oscars 2013: les nominations! « WATTS AT THE MOVIES

Commentaires? Comments?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s