“Tous les soleils”

Il n’y a rien de particulièrement original dans “Tous les soleils”, une comédie dramatique française, mais il y a de grandes doses de charme qui feront envier plusieurs comédies et qui fait en sorte que le film s’élève légèrement au-delà de la mêlée.

tous_les_soleils

Alessandro (Stefano Accorsi) est veuf et professeur de musique classique à une université de Strasbourg. Il vit avec sa fille de 15 ans Irina (Lisa Cipriani), et son frère Luigi (Neri Marcorè), un artiste marginal ne sortant jamais de la maison. Malgré que sa femme soit décédé lorsque Irina avait 4 mois, Alessandro souffre toujours d’un mal de vivre épouvantable, ne pouvant oublier sa femme et, conséquemment, ayant de la difficulté à entamer des relations avec les femmes et devenant extrêmement protecteur de sa fille. Naturellement, Irina vit les conséquences de la surprotection de son père, voulant elle-même s’épanouir, les deux vivent donc beaucoup de tensions. Entre temps, Alessandro fait du bénévolat en tant que lecteur à des patients d’un hôpital de Strasbourg. Il devient proche d’Agathe (Anouk Aimée), une patiente, et est très attristé par sa mort, mais lors des funérailles de celle-ci, il y rencontre sa fille Florence (Clothilde Courau), ce qui changera sa vie…

Alessandro (Stefano Accorsi)

Alessandro (Stefano Accorsi)

Malgré mes trois petits points à la fin de mon synopsis, je crois que vous vous doutez bien du reste de l’histoire… et c’est correct comme cela! Le film est léger, certes, mais est bien écrit et joué brillamment, particulièrement Stefano Accorsi dans le rôle d’Alessandro. Il subit le poids de porter le film sur ses épaules mais y arrive avec brio; que les scènes soient dramatiques ou plus loufoques, il exprime le ton voulu, mais en exprimant toujours cette douleur interne propre à un homme ne pouvant lâcher prise de sa souffrance.

LE MOT DE LA FIN : Compagnon idéal d’une soirée de semaine où l’un est trop fatigué (tout en pliant des tonnes de linges, du moins pour moi!), “Tous les soleils” ensoleillera définitivement votre soirée et vous fera sourire! Et je n’ai pas parlé de la musique, quel délice! Un petit plaisir coupable, est-ce si mauvais que ça? Verdict? FAITES-VOUS LE PLAISIR DE LOUER LE DVD!

DERNIERS DÉTAILS : “Tous les soleils” (2011) réalisé et scénarisé par Philippe Claudel, mettant en vedette Stefano Accorsi, Neri Marcorè, Lisa Cipriani, Clothilde Courau et Anouk Aimée.

Commentaires? Comments?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s