“The Sapphires”

Vous devez connaître Chris O’Dowd! Si le nom ne vous dit rien, sa filmographie et son visage vous diront certainement quelque chose! Il joua le rôle du policier et copain du personnage de Kristen Wiig dans “Bridesmaids”, avait un rôle dans les téléséries séries culte “The IT Crowd” et “Girls”. Je vis O’Dowd pour la première fois dans “Bridesmaids” et je me suis dit que cet acteur était tellement hilarant, charmant et avec un excellent timing comique qu’il méritait d’avoir un rôle principal dans un film pouvant mettre en valeur son talent, “The Sapphires” est ce film!

the-sapphires-poster

Inspiré de faits vécus, nous sommes dans l’Australie de 1968, les aborigènes ne sont toujours pas reconnus comme étant des citoyens australiens, la constitution les citant comme faisant partie de la faune et de la flore!! Certains aborigènes se contentent de leur sort et endurent le racisme qui les entourent mais trois sœurs : Gail (Deborah Mailman), Julie (Jessica Mauboy) et Cynthia (Miranda Tapsell) ont de grandes aspirations musicales. Elles passent fréquemment des auditions mais se font toujours refusées au profit de chanteurs (blancs) moins talentueux. Lors d’une autre audition échouée, les soeurs rencontrent le musicien/chanteur/animateur Dave Lovelace (Chris O’Dowd), sans emploi et vivant dans son auto. Impressionné par le talent des soeurs, Dave accepte de les aider à passer une audition pour divertir les troupes armées au Vietnam. Les filles passent l’audition avec brio et voyagent jusqu’au Vietnam où elles découvriront la gloire, l’amour des soldats mais aussi les horreurs de la guerre et des tensions familiales.

Malgré quelques inégalités dans la continuité du récit, le charme du film opère grandement au point de vous faire oublier temporairement les quelques erreurs. Le jeu dynamique des acteurs, en plus de la musique soul des années 60 fait sourire et rappellera à tous des bons souvenirs. La mise en scène leur donnant carte blanche, les acteurs ont pu faire valoir leur talent de chant et de jeu (étonnement élevé pour ce type de comédie!) tout en extravasant le plaisir qu’ils avaient à jouer dans le film, une énergie se prêtant bien dans un film un peu plus léger comme celui-ci. Tel que mentionné plus tôt, tous les acteurs sont superbes mais O’Dowd est définitivement le meilleur, rehaussant la qualité de toutes ses scènes et, conséquemment, la qualité du film. Son timing comique hors pair et sa crédibilité autant dans les scènes dramatiques et comiques ont embelli le film.

No need to shrug, Chris. You're the man! Oh yes you are :)

No need to shrug, Chris. You’re the man! Oh yes you are🙂

Un aspect que j’ai apprécié du film est d’avoir su éviter deux clichés pénalisant souvent les comédies romantiques: 1) l’acteur principal qui tombe en amour avec la belle et sexy jeune poulette (Julie, dans ce cas-ci), malgré une différence d’âge importante et 2) toutes les actrices sont aussi belles et minces que des mannequins. Dans le cas du cliché 1) Dave tombe plutôt pour Gail (la plus voluptueuse du groupe!🙂 ), qui est non seulement son égal en âge mais aussi en personnalité, donc un choix logique mais surtout plausible avec une adorable chimie subtile; tomber pour la jolie et naïve petite soeur n’aurait eu aucun sens, quoique le cinéma américain nous a habitué à cette improbabilité romanesque. Dans le cas du cliché 2), j’étais contente de voir que les actrices n’étaient pas toutes ultra minces, en fait elles avaient l’air “normales” avec un poids santé. Encore une fois, le cinéma américain nous a habitués à une normalité de poids irréaliste pour les femmes. Que c’était rafraîchissant de voir de la normalité! Il fallait bien un film australien pour que ceci se produise… good job Aussies!😉

Dave et Gail ensemble? ON AIME ÇA!

Dave et Gail ensemble? ON AIME ÇA!

LE MOT DE LA FIN: Jusqu’à maintenant, la comédie la plus drôle et charmante que j’ai vu sur grand écran cette année! Un divertissement léger mais bien écrit. Verdict? PETIT PRIX DU MARDI!
DERNIERS DÉTAILS: “The Sapphires” (2012) réalisé par Wayne Blair, scénarisé par Keith Thompson et Tony Briggs, basé sur la pièce The Sapphires de Tony Briggs, mettant en vedette Chris O’Dowd, Deborah Mailman, Jessica Mauboy, Shari Sebbens.

Commentaires? Comments?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s