“World War Z”

Je ne suis pas une amateure de films d’horreur, ceux qui me connaissent le savent et ceux qui lisent ce blogue ont dû le remarquer également puisqu’il n’y a aucune critique de films de ce genre. J’ai tout même été attirée par “World War Z” car il ne m’apparaissait pas comme un film d’horreur, mais plutôt un suspense, voir un film d’action mais tournant autour des zombies et de leur histoire. Ayant survécu à une soirée organisée par des bons amis ayant pour thématique les zombies, je me sentie prête à affronter ce film😉

WorldWarZ-Poster

C’est un matin de semaine comme un autre pour Gerry Lane (Brad Pitt), sa femme Karin (Mireille Enos) et leurs deux filles. En pleine heure de pointe au centre ville de Philadelphie, les Lane remarquent de nombreux policiers et hélicoptères les survolant, ils ont le pressentiment que quelque chose de grave est en train d’arriver. Tout d’un coup une masse d’humains morts-vivants, ultra-rapides et contaminés d’un virus créé le chaos en mordant dans tout humain qui les entoure: les zombies sont arrivés! Lane est contacté par le secrétaire général des Nations Unies Thierry Umutoni (Fana Mokoena), son ancien employeur, pour aider à résoudre ce problème de masse…

Comme vous devez vous en doutez par mon introduction, je n’ai pas vu de film de zombies de George Romero (mea culpa!), ni même “Shaun of the Dead” (ça s’en vient, on m’a prêté le DVD!), et je ne regarde pas la série “The Walking Dead”, en plus de ne pas avoir lu le livre; vous allez donc avoir l’opinion d’une néophyte n’ayant pas d’image ou d’attentes par rapport aux zombies et comment ils devraient être ou pas. En gros, j’ai aimé le film, c’était un bon mélange de plusieurs genre: du suspense avec des doses d’horreur mélangées avec des poignées d’action recouvert d’une bonne intrigue et de riches dialogues. Le film su doser tous ses éléments pour combler un grand public, et je ne dis pas ceci de façon péjorative! Je peux comprendre les amateurs de films de zombies qui sont déçus de “World War Z” car il n’est pas très saignant ou horrifique, je peux aussi comprendre la déception des amateurs du livre car celui-ci est davantage une critique sociale que ne l’est le film; par contre, je chapeaute le fait que les undead du jour ont maintenant un film grand public et populaire qui est non seulement divertissant mais intelligent! C’est déjà mieux que les films “Twilight” pour les vampires, les undead qui étaient précédemment les plus en vogue😉

Brad Pitt, continuant à gagner des points dans mon estime, joue le rôle du héros malgré lui de façon juste et avec l’intelligence émotive requise. Mireille Enos, que j’ai récemment découverte dans “Gangster Squad”, joue le rôle de l’épouse avec une force de caractère la rendant l’égale de Pitt en terme de jeu mais aussi en terme de faux-couple; je pouvais voir comment ses deux êtres en vinrent à tomber amoureux et fonder une famille, malgré que très peu d’informations sont donnés sur le couple et son histoire. Leur langage corporel ainsi que la façon qu’ils interagissent ensemble justifient leur appariement. Nous avons l’image d’un couple fort et authentique et il n’y avait nul besoin de scénariser des scènes d’ébats amoureux pour que nous le croyions. Le casting était parfait pour les deux principaux protagonistes!

The zombies are coming! The zombies are coming!

The zombies are coming! The zombies are coming!

Mais une chose qui me reste en tête de ce film est sa musique. Le compositeur Marco Beltrami, et Matthew Bellamy du groupe Muse pour certaines pièces, ont su créer des morceaux qui rehaussaient la valeur dramatique de certaines scènes sans les dominer. Il faut naturellement l’entendre pour le comprendre mais ces morceaux étaient un complément parfait à la narration. En fait, l’impact de cette trame sonore sur “World War Z” me fit penser au film “Atonement” (2007) du superbe compositeur Dario Marianelli; je ne peux toujours pas oublier la musique de ce film 6 ans plus tard et je sens que ce sera également le cas avec la musique de ce film.

La cinématographie, du directeur photo Ben Seresin, est également mémorable: de nombreux plans aériens en largeur pour nous aider à constater l’état désolant de la Terre au fur et à mesure que cette guerre progresse, tout en ayant des plans rapprochés et restreints dans les moments intenses nous faisant comprendre l’état de paranoïa qui régnait tout autant. Seresin a principalement travaillé sur des scènes d’action comme “Unstoppable” où sa vision a su nous plonger dans le feu de l’action, tout comme pour ce film.

Le mur de zombies, une image spectaculaire qui restera gravée en mémoire.

Le mur de zombies, une image spectaculaire qui restera gravée en mémoire.

Mais tous ces éléments n’auraient pas pu venir ensemble n’était-ce de la main de maître du réalisateur Marc Forster. Le tournage de “World War Z” a souffert de nombreux retards et problématiques que la presse du divertissement a joyeusement voulu se moquer; mais le film ne démontre pas de séquelles, ne semble pas avoir souffert de ses malheurs. Je crois sincèrement que la confiance et le talent du versatile Forster ont su créer un superbe film. Hélas, le monde du divertissement n’a plus de viande sur son os, il devra donc mordre ailleurs😉

Il y a naturellement quelques improbabilités scénaristiques dont je préfère vous épargner, à vous de les découvrir. Tout film a des défauts après tout, reste que “World War Z” demeure un excellent divertissement estival!

RÉPLIQUES QUI RESTENT DANS LA TÊTE:

“Movement is life.” – Gerry Lane (Pitt), justifiant le fait qu’il ne faut pas rester en place, malgré ce que les autorités recommandent, car les zombies sauront les trouver.

“Mother nature is a serial killer. She wants to get caught, she leaves bread crumbs, she leaves clues. Mother nature knows how to disguise her weaknesses as strengths. She’s a bitch.” -Un scientifique vulgarisant comme une telle épidémie a pu se produire.

LE MOT DE LA FIN: Un divertissement d’été de grande qualité au point où nous pouvons oublier ses quelques faiblesses. J’ai hâte à la suite! Verdict? ÇA VAUT LE PLEIN PRIX!

DERNIERS DÉTAILS: “World War Z” (2013) réalisé par Marc Forster, scénarisé par Matthew Michael Carnahan, Damon Lindelof (pas encore lui!?!) et Drew Goddard, basé sur le roman World War Z de Max Brooks, mettant en vedette Brad Pitt, Mireille Enos et Fana Mokoena.

6 thoughts on ““World War Z”

  1. Ah les undead… Comme toi je n’aime pas les UD contrairement à j’ai vu le film de Romero qui est sans doute le seul film de zombie que j’ai aimé( le plus intelligent) … Shaun of the dead m’a deçu heureusement qu’il est british ça l a rendu passable!
    Alors de lire que WWZ est un film divertissant et que cela soit ton avis … Me donne presque envie de le voir… Il est d’ailleurs etonnant que Mr ne veuille pas le voir lui qui est si friand de ce genre de nanar! Serait ce parce qu’il est vraiment intelligent :-p ce film et que svt les films de ce genre sont en realité scenarisé, produit, realisé par un UB ( UnBrain) but shush it is a secret! Il est d ailleurs dommage qu on ait abandonné les classifications d’antan. Car ces films seraient tous à mon sens de serie Z ( hihihihih trop facile) … Je souligne que pour critiquer comme ça j’en ai vu des Z movie …. Bref mes pensées sont pêle-meles mais l’esprit de fond … Est que ce n est pas tant le genre qui me decoit mais l idée que les productions cinématographiques que le public est aussi UnBrain qu’eux ( ouhhhh naughty girl) ….vive les films intelligents Z ou pas :))

    Like

    • Wow!! I am impressed! Tu as accouché il y a moins d’une semaine et tu commentes déjà sur mon blogue!! (But I understand that reading and writing about zombies is probably a nice change of mind and reality😉

      Je suis maintenant curieuse de voir du Romero! Je veux connaître et comprendre plus cette culture de zombies… mais avec modération. Évidemment, je vais pour les trucs de grande qualité, pas les navets produits par les UnBrains😉 hihi Love that one!! I’ll probably use it again😉

      Oui!! Vive les films qui nous divertissent et nous stimulent de façon intelligente… que ce soit un petit film étranger dont personne (à part nous) avons entendu parler ou un gros films hollywoodien comme WWZ😉

      Like

  2. Grrrr dur d’écrire avec le téléphone!
    Les erreurs sont multiples… Je voulais dire … Pour les productions cinematographiques… Le public est aussi UB qu’eux!

    Like

  3. Pingback: “Shaun of the Dead” | WATTS AT THE MOVIES

  4. Pingback: Ceci n’est pas une blague, voici les nommés des People’s Choice Awards 2014 ! | WATTS AT THE MOVIES

Commentaires? Comments?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s