“White House Down”

Avez-vous déjà vu un film tellement mauvais qu’il en devenait terriblement bon? Même si “White House Down” ne deviendra pas un classique des navets du “calibre” de “The Room”, il sera certainement le MEILLEUR MAUVAIS FILM de 2013 selon Watts at the Movies! Oh oui, je me prononce comme ça au mois de juillet!!!

whitehousedown posterJohn Cale (Channing Tatum) est un policier voulant un poste comme agent des Services Secret, principalement, il semblerait, pour impressionner Emily, sa fille de 11 ans qui est obsédée par le Président des États-Unis (Jamie Foxx) et tout ce qui a trait avec la Maison Blanche, avec qui il a une relation difficile. Cette froideur entre les deux est exacerbée par son oubli du spectacle de talents de sa fille! Cale arrive à avoir une entrevue pour devenir agent des Services Secrets en plus de dénicher des billets pour une visite guidée le même jour. Emily l’accompagne à l’entrevue (hein?), qu’il échoue (bien sûr!) et par la suite, le père et la fille feront la visite guidée… mais des mercenaires assoiffés de vengeance plantent une bombe dans le Capitole faisant en sorte que le président et la Maison Blanche sont en péril! Une chance que Cale est là pour secourir le Président lorsque les agents des Services Secrets tombent au compte goutte à cause d’un traître à l’intérieur du Service! Je vous laisse deviner le reste…

Il y a une multitude d’éléments jubilatoires de stupidité! Mais par quoi pourrais-je commencer?!? En fait, je devrais d’abord passer aux aveux. (*clears throat*) Roland Emmerich est connu pour avoir réalisé des films catastrophes tels que “Independence Day” et “2012”, tous des films que je n’ai pas vus car ils ne m’intéressaient pas. “White House Down” ne m’offrait pas d’espoir de qualité supérieure, en fait, la bande-annonce était hilarante même s’il est clair que ce n’était pas l’intention du cinéaste… mais il y a surtout l’acteur Jason Clarke, qui joue le  chef des mercenaires, qui me donnait le goût de le voir. Clarke, ce caméléon charismatique découvert plus tôt cette année dans “Zero Dark Thirty” et offrant une prestation mémorable dans l’ennuyeux “The Great Gatsby”, est un grand acteur en devenir, agréable au regard😉, et qui déborde de talent au point où seule sa présence pouvait me motiver à visionner ce navet! J’étais convaincue que Clarke rendrait le film moins pénible… et j’avais raison!

J'ai cherché de long en large sur Google Images et sur le site officiel du film, mais je n'ai pas trouvé de photos de Jason Clarke dans ce film... donc voici une photo de lui avec un fusil, ça représente pas mal bien son rôle de méchant dans le film! ;)

J’ai cherché de long en large sur Google Images et sur le site officiel du film, mais je n’ai pas trouvé de photos de Jason Clarke dans “White House Down”… donc voici une photo de lui avec un fusil, ça représente pas mal bien son rôle de méchant dans le film!😉

Dès le moment où, dans les premières minutes du film, le président des États-Unis dit: “Oh c’mon, I said pretty please! If the leader of the free world says pretty please, it must mean something!” je savais que j’étais en train de visionner l’ultime navet! Je pourrais passer des heures à écrire les moments ridicules et les répliques fromageuses, mais je vais vous laisser le plaisir (oui, le plaisir!) de le voir par vous-même!

Le film regorge de moments improbables et quétaines (il n’y a pas meilleur mot!), mais ses qualités rédemptrices sont 1) qu’il ne se prend pas au sérieux (loin d’être le cas du récent “Man of Steel”) et 2) que son casting est (étonnement) hors pair! En effet, Jamie Foxx et Channing Tatum sont crédibles et forment un drôle de duo, le film devient un buddy movie pendant quelques moments; Maggie Gyllenhaal, James Woods, et les autres acteurs sont très efficaces… mais c’est vraiment Jason Clarke qui se démarque dans le rôle du diabolique méchant Emil Stenz. Effectivement, je suis complètement vendue concernant Clarke! Son intensité, son rire diabolique et sa violence sans borne (il frappe la fille de Channing Tatum avec une mitraillette!! Mais qu’il est méchant!!) m’ont quasiment fait pardonner l’improbabilité qu’un personnage aussi violent crie “Goddammit!” lorsqu’il est fâché, preuve que le film est coté “G”! (SPOILER) J’étais juste déçue de sa scène de mort, je crois qu’un méchant aussi méchant méritait mieux qu’avoir un collier de grenades autour du coup et crier infiniment “NO!” avant de mourir. (Mais c’est quand même beaucoup mieux que le décès facile de Charlize Theron dans “Prometheus” ou de James Marsden dans “X-Men: Last Stand”… but I digress😉

Le film a coûté 150 millions de dollars, pourtant ses effets spéciaux faisaient en sorte que le film avait l’air d’un de série “B”. La lumière pénétrant les fenêtres avait un éclat d’intérieur décevant, les arrières-plans de ville lorsque les personnages sont dans un véhicule mobile avaient l’air d’être superposées par ordinateur, la culbute et chute de la limousine du président dans une fontaine d’eau (quel moment d’hilarité!) avait l’air très faux, bref, ce sont tous des exemples du bas calibre des effets visuels. Compte tenu du coût faramineux du film, j’en suis encore très étonnée!

LE MOT DE LA FIN: Éteignez votre cerveau et laissez-vous emporter par le tsunami du ridicule qu’est “White House Down”! J’ai ri du début à la fin et j’ai été chanceuse d’être parmi un auditoire réceptif de la même façon que moi (vive le Guzzo Marché Central un mercredi soir!), j’avais l’impression d’être au Festival Fantasia. Cela m’a rappelé le navet-malgré-lui “Speed 2: Cruise Control”: le film n’avait pas l’intention d’être drôle mais l’était tellement que je ne peux l’oublier… et ce 16 ans plus tard! Je crois que ce sera aussi le cas de “White House Down”! Un chef d’oeuvre sublime de l’absurde! Verdict? PETIT PRIX DU MARDI SI VOUS POUVEZ VOUS ASSURER D’ÊTRE DANS UNE SALLE DE CINÉMA OÙ VOUS SEREZ AVEC DES GENS QUI RIRONT ET SE ROULERONT PAR TERRE SANS GÊNE TOUT COMME VOUS… SINON, LOUEZ LE DVD DÈS QU’IL SERA DISPONIBLE ET ORGANISEZ UNE SOIRÉE DE VISIONNEMENT ENTRE AMIS OÙ VOUS POURREZ RIRE ET VOUS ROULEZ PAR TERRE! 

DERNIERS DÉTAILS: “White House Down” (2013) réalisé Roland Emmerich, scénarisé par James Vanderbilt, mettant en vedette Channing Tatum, Jamie Foxx, Maggie Gyllenhaal, Jason Clarke, James Woods, et Richard Jenkins.

3 thoughts on ““White House Down”

  1. Pingback: So who’s this Jason Clarke guy? | WATTS AT THE MOVIES

  2. Pingback: Ceci n’est pas une blague, voici les nommés des People’s Choice Awards 2014 ! | WATTS AT THE MOVIES

  3. Pingback: Top 4 des films les plus fromageux de 2013 | WATTS AT THE MOVIES

Commentaires? Comments?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s