“Getaway”

Je ne tournerai pas autour du pot, ce film est tellement épouvantable qu’il sera certainement sur ma liste de pire films de 2013! Félicitations Selena Gomez car tu joues également dans mon autre pire film de l’année “Spring Breakers”; ta carrière d’actrice est bien entamée! :S
248144id1_Getaway_Final_Rated_27x40_1Sheet.inddBrent Magna (Ethan Hawke) est un coureur automobile à la retraite qui se voit obligé de conduire une voiture sport à toute vitesse dans les rues de Sofia en Bulgarie car la personne ayant kidnappé sa femme l’oblige à le faire si Magna veut qu’elle reste en vie… mais ni Magna ou l’auditoire ne sait qui est cette personne! Question de mousser l’action, mousser est un bien grand mot ici, Magna est cloîtré dans son auto avec une jeune fille accro d’informatique (Selena Gomez) avec qui il ne s’entend guère au début mais qu’il apprend à aimer tout au long du film!
Comme vous pouvez le constater par le synopsis, l’histoire est assez prévisible; “Getaway” est non seulement bourré de clichés mais aussi mal structuré et monté! Plusieurs exemples me viennent à l’esprit dont celui-ci: le méchant sans nom du film n’est jamais montré sauf pour sa bouche et l’arrière de sa tête. Ce cliché est souvent utilisé au début d’un film, question de préparer le terrain et nous présenter progressivement les motivations des méchants à tourmenter les protagonistes principaux… mais pas jusqu’à la fin! De plus, les motivations du méchant à commettre ses actes sont présentés très (trop!) tardivement. Le manque d’informations sur le méchant mais surtout ses motivations à vouloir kidnapper la femme de Magna ne s’alignaient guère avec la violence et la logistique complexe du crime qu’il commettait. Conséquemment, il est difficile pour l’auditoire d’avoir une empathie face au drame que vivait Magna car il semblait tellement irréaliste…
Ethan Hawke appelle son agent: "Est-ce que je dois vraiment faire ce film?"

Ethan Hawke appelle son agent: “Est-ce que je dois vraiment faire ce film?”

Les scènes de course m’ont presque donné mal à la tête tellement le débit était rapide et le montage saccadé et incohérent. Par exemple, en 60 secondes de la même scène de course, celle-ci était filmée avec une caméra à épaule, l’image suivante avec une caméra fixe, parfois avec une image floue, parfois une image claire… et le tout monté avec un débit tellement rapide (moins de 5 secondes par séquence) que cela en donnait la nausée! Était-ce un désir du réalisateur Courtney Solomon de nous montrer qu’il n’a pas oublié ce qu’il a appris à l’école même s’il n’a pas réalisé de film depuis 2005? Seul lui le sait, mais pour moi, c’était tout simplement insupportable!
SO OSCAR GEEK, WILL IT GET NOMINATED? T’es tu malade, toé? Désolé, ce n’était pas très professionnel comme réponse, mais je ne pouvais m’en empêcher tellement le film est mauvais!😉
LE MOT DE LA FIN: Tout simplement pénible du début à la fin avec une histoire improbable montré par une incohérence d’images. En tout cas, je crois qu’il y a un nouveau réalisateur sur ma liste noire et il s’appelle Courtney Solomon! Je tiens encore une fois à m’excuser auprès de ma bonne amie Mélanie pour lui avoir infligé le supplice de visionner ce film en ma compagnie! Moi qui pensait bien faire en l’invitant à la première d’un film de son cher Ethan Hawke! SORRY😦 Verdict? À ÉVITER! Nous avons souffert pour vous, vous n’avez pas à souffrir comme nous! 
DERNIERS DÉTAILS: “Getaway” (2013) réalisé par Courtney Solomon, scénarisé par Gregg Maxwell Parker et Sean Finegan, mettant en vedette Ethan Hawke, Selena Gomez et Jon Voight.

6 thoughts on ““Getaway”

  1. J’ai des larmes aux yeux en lisant ton article… Parce que je je n’arrête pas de rire! Souffrir est un bien petit mot pour décrire cette expérience pénible de voir un montage trop saccadé et une histoire vide de contenu. J’avais l’impression que le réalisateur souhaitait expérimenter le style “caméra à épaule” comme les Quarantine ou Cloverfield par exemple, mais avec une voiture; et comme il a réussi à avoir un bon acteur dans son casting, il s’est dit “On va le distribuer!”. Mais le plus décevant, c’est le fait que l’histoire ne nous amène nulle part, qu’on n’en sait pas vraiment les liens entre le “méchant” et le “manipulé” et qu’en plus le lien avec la jeune fille ne soit pas davantage exploité.

    En tout cas, les films qu’on voie ensemble nous laissent toujours des marques : que ce soit un film nul comme Klimt, un film traumatisant (maintenant que nous sommes mamans) comme Thirteen ou un film psychologique comme Spider… Au moins on a quelque chose à dire par la suite! Thanks for sharing movies with me! 😉

    Like

    • À défaut d’avoir eu du plaisir à voir le film, je suis contente que ma critique t’a permise de rire et soulager la douleur du visionnement de ce navet😉

      Effectivement, nous avons vu plusieurs films mémorables malgré eux, tu oublies “A Serious Man” et “Shoot ‘Em Up” I still feel terrible about that evening😦 Geez, you must really love me if you supported so much my love for Paul!😉

      Thanks for sharing movies with me too !!🙂

      Like

  2. Merci madame Watts !

    Un film à rayer sur ma liste … mais, je n’ai pas de liste !!!

    C’est malade le nombre de films dont j’ignore totalement l’existance. Je me sens vraiment comme un vieux dépassé ou tout simplement, l’expérience filtre les résidus qui doivent se rendre directement dans la poubelle. C’est ça, je suis un filtre crasseux de films mauvais !

    Ouais !

    Like

    • En fait, si ce n’était de la gratuité des billets, je n’aurais jamais vu ce film! Je peux au moins me consoler à cause de cela et parce que ça me fera une entrée de plus sur ma liste éventuelle de pire films qui, bien sûr, feront l’objet d’un article en fin d’année dans le but de vous battre dans la diabolique compétition bloguesque!

      J’envie sincèrement votre capacité de filtration, monsieur Morin, même si j’arrive à éviter la majorité des navets, parfois une force interne – voire une maladie – qui s’appelle “Beingblindlyinlovewithsomeactors” m’amène à voir des choses que je regrette… mais je me corrige! Vive le manque de temps nous forçant à faire des choix plus intelligents!!

      Like

  3. Pingback: “Rush” | WATTS AT THE MOVIES

  4. Pingback: Top 6 des pires films de 2013 | WATTS AT THE MOVIES

Commentaires? Comments?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s