TIFF 2013: “The Grand Seduction”

Remake du film québécois de 2003, « The Grand Seduction » se passe dans un petit village dans le nord de Terre Neuve. Anciennement un village de pêcheurs très actifs, il est maintenant un village en état comateux, les habitants faisant la file au bureau de poste pour recevoir leur chèque d’assurance-emploi au premier de chaque mois. Quelques citoyens, dont Murray (Brendan Gleeson, en pleine forme), tentent désespérément de décrocher le contrat d’une usine de fabrication de produits plastiques mais pour ce faire, la compagnie exige que le village ait un médecin en résidence… d’où la grande séduction pour garder le Dr Lewis (Taylor “John Carter” Kitsch), qui est forcé de rester dans le village pendant un mois comme peine pour possession de cocaïne!

Il n'y a pas d'affiche pour le film

Il n’y a pas d’affiche pour le film, je vous présente donc Murray (Brendan Gleeson), Dr. Lewis (Taylor Kitsch) et Simon (Gordon Pinsent)

Aussi plaisant que fut ce film, une question demeurait dans ma tête suite à mon visionnement du dernier opus de Don McKellar : « Était-ce nécessaire? » Je dois malheureusement répondre non. Tout comme ma meilleure amie qui visionnait le film avec moi, j’ai beaucoup rit et eut des larmes aux yeux en (re-)voyant certaines scènes qui ont fait la force et le charme du film original : le match de criquet qui finit avec tout le monde qui lève les bras dans les airs en criant « Hourra! », les billets de cinq dollars trouvés par hasard autour du village par le médecin à séduire, les séances d’écoute téléphonique très révélatrices, le poisson congelé que pêche le médecin, etc. Presque tout était exactement comme l’original, donc pourquoi ce film a-t-il été fait?

McKellar, que je respecte et admire, est un cinéaste ayant collaboré à l’essor du cinéma canadien anglais, principalement dans les années 90 avec ses scénarios pour « The Red Violin » et « Thirty Two Short Films About Glenn Gould », sa première réalisation « Last Night » ainsi que son jeu d’acteur dans nombreuses autres productions cinématographiques. Mais McKellar s’est aussi trempé les pieds dans d’autres arts de la scène, notamment la comédie musicale avec le populaire « The Drowsy Chaperone ». « The Grand Seduction » est un retour à la réalisation pour McKellar après une absence de huit ans. Mais tant qu’à revenir à la réalisation, tant qu’à prendre les rênes d’une histoire, pourquoi en choisir une qui a déjà été racontée il y a à peine dix ans et si parfaitement? Pourquoi refaire LE MÊME film?

Brendan Gleeson et Taylor Kitsch, deux acteurs de "The Grand Seduction" avec leur réalisateur, le superbe Don McKellar.

De gauche à droite: Brendan Gleeson et Taylor Kitsch avec leur réalisateur, le superbe Don McKellar, ainsi que Steve Gravestock, programmeur pour TIFF (I WANT YOUR JOB!!) – 10 septembre 2013

Je ne pouvais m’empêcher de comparer ce film avec celui que je vis le lendemain, « Le démantèlement » de Sébastien Pilote, une histoire d’un père qui décide de vendre sa ferme familiale pour aider une de ses filles. Les deux films sont très différents mais se rejoignent dans le thème de l’effritement des communautés rurales. En comparant les deux, j’eus le sentiment que le cinéma québécois évolue plus rapidement que celui du Canada anglais, « La grande séduction » de 2003 étant la version légère de « Le démantèlement » de 2013. J’eus l’impression, par ce remake, que le cinéma du Canada anglais n’était pas encore assez mature pour pouvoir raconter cette réalité sur un ton sérieux…  Aussi bon soit-il, « The Grand Seduction » de 2013 donne l’impression que le cinéma canadien anglais régresse… Évidemment, il y a des exceptions de films récents : “Goon” de Michael Dowse, « The Whistleblower » de Larysa Kondraki ainsi que « The Trotsky » de Jacob Tierney étaient excellents; mais pour toute exception, j’ai davantage d’exemples de films moins bons produits par le Canada anglais (Disons… “A Dangerous Method”, like seriously Cronenberg?), est-ce que cela va changer? Est-ce que cela explique pourquoi depuis 2011, TIFF – toujours considéré comme une vitrine exceptionnelle pour le cinéma canadien – ne présente plus un film canadien comme film d’ouverture bien que ce fut le cas pendant des années, préférant faire la place à un film anglo-saxon d’un autre pays? Est-ce que ce remake est symptomatique de l’état de santé du cinéma canadien anglais? J’ai bien peur que oui…

LE MOT DE LA FIN : Pour les nostalgiques du film original et les curieux, « The Grand Seduction » vaut tout de même de votre temps. McKellar a su respecter l’œuvre originale, tout en y ajoutant quelques légères touches narratives personnelles. La cinéphile aigrit en moi ne trouve tout de même pas que ce remake fut nécessaire, mais son point fort est de constater que le scénario – qui n’a subi qu’un minimum de changements – a très bien vieillit, le sujet de la disparition des villages de pêche étant un problème vécu à travers le Canada côtier… Verdict? PETIT PRIX DU MARDI!

Toujours pas de bande-annonce pour le remake, donc voici la bande-annonce du bien-aimé film original🙂

DERNIERS DÉTAILS : « The Grand Seduction » (2013) réalisé par Don McKellar, scénarisé par Ken Scott et Michael Dowse, basé sur le scénario « La grande séduction » de Ken Scott, mettant en vedette Brendan Gleeson, Taylor Kitsch, Gordon Pinsent, Liane Balaban et Mark Critch.

3 thoughts on “TIFF 2013: “The Grand Seduction”

  1. Pingback: TIFF 2013 : tous les articles que vous vouliez lire mais aviez peur de fouiller à travers le site pour les trouver! | WATTS AT THE MOVIES

  2. Pingback: Top 6 des films les plus décevants de 2013 | WATTS AT THE MOVIES

  3. Pingback: Jutra 2015: les nommés sont… | WATTS AT THE MOVIES

Commentaires? Comments?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s