TIFF 2013: “The Invisible Woman”

Deuxième film réalisé par l’acteur Ralph Fiennes, “The Invisible Woman” relate l’aventure qu’a eu l’auteur Charles Dickens (Fiennes) à 45 ans, alors au sommet de sa carrière, marié et père de dix enfants, avec Nelly Ternan (Felicity Jones), une jeune admiratrice et actrice de 18 ans.

Charles Dickens (Ralph Fiennes) et Nelly Ternan (Felicity Jones): désolé mais je ne le crois pas!

Charles Dickens (Ralph Fiennes) et Nelly Ternan (Felicity Jones): désolé mais je n’y crois pas!

Cette histoire d’amour impossible, dans un monde où les femmes adultères sont moins que rien, est difficile à digérer. Soigneusement réalisé par Fiennes, démontrant un souci du détail et une confiance qui feraient l’envie d’autres réalisateurs ayant plus de films à leur actif, le film souffre d’un grand problème de casting. La chimie entre Fiennes et Jones est nulle… mais le film tourne autour de la grande passion entre leurs personnages donc leur chimie – s’il y en avait eu une – aurait dû brûler l’écran! Puisqu’il est évident que ce projet était fait pour et par Fiennes, mieux choisir l’actrice aurait été nécessaire. Jones est tout de même convaincante dans le rôle de la jeune et confuse Nelly Ternan, en particulier dans les scènes de sa nouvelle vie suite à la mort de Dickens ou la souffrance et la tristesse se font constamment sentir dans son regard, mais ses scènes avec Fiennes ne lèvent pas. Conséquemment, le film se fait lourd et devient ennuyant…

Il est tout de même plaisant de retrouver Fiennes dans un rôle plus jovial, lui qui est mieux connu pour jouer les tourmentés et les psychopathes! Le rôle du passionné et énergétique auteur Charles Dickens lui allait comme un gant!

the invisible woman ralph fiennes

Je dois par contre féliciter le scénario de Abi Morgan (“Shame”, “The Iron Lady”), principalement pour son exactitude historique, je vis beaucoup trop de films récemment romançant les faits, cela ne semble pas être le cas ici (selon mes recherches internet), malgré le grand secret entourant l’idylle de Dickens et Ternan.

LE MOT DE LA FIN : Un superbe jeu de Fiennes et une impeccable mise en scène n’arrivent pas à sauver le film de son plus grand défaut : le manque de chimie entre ses deux personnages principaux, alourdissant le film jusqu’au point du désintéressement… Verdict? ATTENDEZ LE DVD!

Oh qu'il y a de la tristesse dans ses yeux!

Oh qu’il y a de la tristesse dans ses yeux!

DERNIERS DÉTAILS: “The Invisible Woman” réalisé par Ralph Fiennes, scénarisé par Abi Morgan, basé sur la livre The Invisible Woman : the Story of Nelly Ternan and Charles Dickens de Claire Tomalin, mettant en vedette Ralph Fiennes, Felicity ​Jones​, Kristin Scott Thomas, Tom Hollander.

4 thoughts on “TIFF 2013: “The Invisible Woman”

  1. Pingback: The Ralph Fiennes Renaissance | WATTS AT THE MOVIES

  2. Pingback: TIFF 2013 : tous les articles que vous vouliez lire mais aviez peur de fouiller à travers le site pour les trouver! | WATTS AT THE MOVIES

  3. Pingback: Oscars 2014, les nommés sont… | WATTS AT THE MOVIES

  4. Pingback: “The Grand Budapest Hotel” | WATTS AT THE MOVIES

Commentaires? Comments?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s