FNC 2013: “Diego Star”

Une frustration s’installe suite au visionnement de « Diego Star », non pas car le film est mauvais, mais plutôt car il démontre bien la réalité de l’impuissance et la lâcheté de l’homme. Présenté dans plusieurs festivals internationaux depuis le début de l’année, j’anticipais la venue de « Diego Star » au Québec, où j’ai pu le visionner dans le cadre de la soirée d’ouverture de la section Focus du Festival du nouveau cinéma.

diego-star-affiche

Un bateau de cargaison, le Diego Star, souffre d’un bris mécanique sévère l’obligeant à interrompre son parcours et s’ancrer temporairement dans le port de Lévis en plein hiver. Les travailleurs du bateau sont hébergés parmi des familles de la ville portuaire le temps de faire les réparations. Traoré (Iwaaka Sawadogo), second mécanicien d’origine africaine, est injustement accusé d’avoir causé les problèmes du bateau par le mécanicien en chef; de là commence sa triste descente aux enfers de cet homme juste, parmi le froid et l’inconnu qu’apporte une première expérience hivernal…

Aussi beaux que peuvent être nos hivers ils sont tout autant difficiles. Je trouve que dans le cinéma contemporain québécois mis en scène en hiver, nous retrouvons une vulnérabilité et une colère que nous ne retrouvons pas nécessairement dans un film mis en scène l’été. Le froid amène son lot de problématiques, comme c’est le cas pour le pauvre Traoré. Nous pouvions ressentir l’incompréhension et la frustration de Traoré à travers le froid et l’inconnu l’entourant; nous pouvions sympathiser avec ses moments de colère, d’agressivité et de l’injuste situation dans laquelle il se trouvait, exacerbés par l’ intimidant hiver. La fin amplifie la frustration de la situation et ne peut que nous faire emphatiser davantage sur ce que vit Traoré. La fin est loin d’être enrobé de sucre, il est plutôt cru. Lorsque la morale « semble » être qu’il faut faire l’autruche dans la vie, on ne peut que quitter la salle avec le cœur gros et fâché…

Taoré (Isaaka Sawadogo) sur le Diego Star

Taoré (Isaaka Sawadogo) sur le Diego Star. source: La Presse

Isaaka Sawadogo joue avec les tons requis le rôle de Traoré, l’homme au centre de ce film. Lorsqu’il sort de ses gonds, l’auditoire comprend que c’est parce qu’il a été malmené jusqu’au bout de son rouleau, mais lorsqu’il est en conversation avec Fanny (Chloé Bourgeois), la mère monoparentale l’hébergeant, l’auditoire est témoin d’un homme bon, responsable, intègre et très paternel; hélas, cette qualité paternelle est ce qui a amené Traoré dans le gouffre… Je tiens également à souligner le superbe travail de photographie de Philippe Roy, nous présentant en images un froid humide au point ou je le ressentais jusque dans mes os, malgré la température clémente vécue actuellement; sans oublier le superbe scénario de Frédérick Pelletier, empruntant des avenues risquées, peu explorées dans le cinéma mais aussi en nous même… Chapeau!

LE MOT DE LA FIN : Un film déchirant et poétique, vous en sortirez le cœur gros et avec de nombreux questionnements! Un film qui secoue comme “Diego Star”, c’est un film qui mérite d’être vu! Verdict? COUREZ LE VOIR EN SALLES LORSQU’IL SORTIRA LE 6 DÉCEMBRE 2013!

DERNIERS DÉTAILS : « Diego Star » (2013) réalisé et scénarisé par Frédérick Pelletier, mettant en vedette Issaka Sawadogo, Chloé Bourgeois.

5 thoughts on “FNC 2013: “Diego Star”

  1. Ohhh wow ! Je suis vendue ! Tu me donnes terriblement envie de le voir …
    par contre, lors de la sortie, je serai sur mon départ pour la France donc on verra début 2014 sinon bah faudra que j’attende la sortie DVD😦

    Like

    • Je suis contente que ça te donne le goût! C’est un très beau film! En espérant qu’il sera toujours en salles lors de ton retour, sinon, il y a toujours le Festival les Rendez-vous du cinéma québécois à la fin février, avant les Jutra, qui présente les grands films québécois de l’année précédente. Je suis certaine que “Diego Star” y fera partie, ce qui pourra pallier la douleur de l’attente de la sortie DVD😉

      Like

  2. Pingback: “Gabrielle” | WATTS AT THE MOVIES

  3. Pingback: Jutra 2014, les nommés sont… | WATTS AT THE MOVIES

  4. Pingback: Top 10 des meilleurs films de 2013 | WATTS AT THE MOVIES

Commentaires? Comments?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s