“American Hustle”

​​Depuis quelques années, David O. Russell s’est construit une filmographie de films divertissants, drôles mais avec des touches dramatiques et un scénario intelligent. « American Hustle » s’inscrit dans ce moule, mais, question de vous situer dans l’univers spatio-temporel de Russell, c’est moins bon que « Silver Linings Playbook » quoique meilleur que « The Fighter »!

Le genre d'affiche que je déteste car elle crie "REGARDEZ TOUTES LES VEDETTES QUI SONT DANS CE FILM!!" Ouf...

Le genre d’affiche que je déteste car elle crie “REGARDEZ TOUTES LES VEDETTES QUI SONT DANS CE FILM!!” Ouf…

Irving Rossenfeld (Christian Bale) et Sydney Prosser (Amy Adams) sont deux escrocs qui volent et détournent l’argent de petits investisseurs. Ils sont des amants car Irving ne veut pas quitter son épouse Rosalyn (Jennifer Lawrence) par peur qu’elle n’ait la garde exclusive de leur fils. Après plusieurs années à vivre la belle-vie, Irving et Sydney se font prendre à leur propre jeu par le FBI. L’agent Richie Di Maso (Bradley Cooper) utilise les escrocs pour piéger des politiciens corrompu, dont le maire de Camden au New Jersey, Carmine Polito (Jeremy Renner). L’histoire est inspirée de faits vécus ayant eu lieu à la fin de années 70.

Le film est définitivement amusant, principalement grâce aux costumes et coiffures des années 70, mais aussi par le jeu dynamique des acteurs. Bale, Adams et Cooper sont excellents, comme à l’habitude, mais Jennifer Lawrence est particulièrement hilarante dans le rôle de l’épouse névrosée et impulsive d’Irving, volant ses scènes à chaque fois qu’elle apparaît à l’écran, il faut dire qu’elle avait les meilleures répliques. Ah la la! Elle se rachète des points dans mon estime!😉 Malgré cela, l’histoire restait figée dans certaines sous-histoires pendant trop longtemps, ralentissant le rythme et donnant l’impression d’un film plus long qu’il n’est vraiment. Il aurait été pertinent de désengorger le scénario en diminuant le nombre de personnages secondaires et leur temps à l’écran, je me perdais parfois dans le film à cause de cela. Quand l’auditoire doit constamment se demander qui est le personnage à l’écran, ce n’est pas un bon signe…

SO OSCAR GEEK, WILL IT GET NOMINATED? J’aimerais beaucoup dire non, mais compte tenu des nombreux prix que le film a remportés auprès des associations de critiques et ses sept (SEPT?!?) nominations aux Golden Globes, le film sera certainement finaliste aux Oscars. Voici les catégories que je prédis : Meilleur Film, Meilleur Réalisateur, Meilleure Actrice de Soutien (Lawrence), Meilleur Scénario (Bah, humbug! :( ), Meilleurs Costume et Maquillage et je vais arrêter là car le tout me donne la nausée!

LE MOT DE LA FIN: Divertissant mais loin d’être mémorable. Tant qu’à voir un film de Russell, faites-vous plaisir à voir ou revoir “Silver Linings Playbook”! Can you say « overrated »? Verdict? ATTENDEZ LE DVD!

DERNIERS DÉTAILS: “American Hustle” (2013) réalisé par David O. Russell, scénarisé par Eric Warren Singer et David O. Russell, mettant en vedette Christian Bale, Amy Adams, Bradley Cooper, Jeremy Renner et Jennifer Lawrence.

3 thoughts on ““American Hustle”

  1. Pingback: Golden Globes 2014, les nommés sont… | WATTS AT THE MOVIES

  2. Pingback: Oscars 2014 : mes prédictions des finalistes dans la catégorie Meilleur Film | WATTS AT THE MOVIES

  3. Pingback: Oscars 2014, les nommés sont… | WATTS AT THE MOVIES

Commentaires? Comments?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s