“August: Osage County”

Le théâtre est le médium des acteurs, les pièces de théâtre sont donc remplies de savoureux dialogues en lieu des images que le cinéma peut nous offrir. “August: Osage County” est basé sur la pièce de théâtre du même nom de Tracy Letts et il est très évident que le film est basé sur une pièce, surtout qu’elle fut adaptée en scénario par son auteur. Les dialogues remplissent chaque espace, chaque racoin, chaque scène créant un certain étouffement. Non pas que les dialogues soient inintéressants, mais davantage d’imageries et de paysages auraient été pertinents, question de mieux connaître le lieu titulaire. C’est au point où je me demandais pourquoi appeler cela « August : Osage County » quand nous n’avons aucune idée de ce lieu, le film se déroulant principalement dans la maison…

august osage county posterMais avant d’aborder l’analyse du film, voici un bref synopsis de ce drame d’une famille dysfonctionnelle. Suite à la disparition de son mari Beverly (Sam Shepard), Violet Weston (Meryl Streep) est désemparée et s’enfonce dans sa dépendance d’antidépresseurs. Ivy (Julianne Nicholson), une des filles de Violet, contacte ses deux sœurs habitant dans d’autres États, Barbara (Julia Roberts) et Karen (Juliette Lewis), qui s’empressent – malgré elles – à venir donner du soutien à leur mère et aider à retrouver leur père. Ses retrouvailles forcées créé et font revivre leur lot de tensions, exacerbées par le suicide de Beverly.

La durée de la pièce est de trois heures trente, celle du film deux heures pile. Cette coupure dans le dialogue se sent – même s’il est omniprésent dans le film – par l’emphase mélodramatique de l’action.  En lisant le synopsis de la pièce sur Wikipédia, il est clair que Letts ne voulut pas retirer le gros des événements de sa pièce, conséquemment, avoir autant de drame en deux heures rendait la famille Weston hyper dysfonctionnelle et leur détresse moins empathique. Mis à part pour l’histoire d’amour entourant Ivy et son cousin Little Charles (Benedict Cumberbatch), j’eus de la difficulté à m’attacher aux personnages et leurs problématiques, tellement ils m’épuisaient. Une personne ne peut tolérer qu’une certaine quantité de dysfonction… Par contre, je crois qu’en trois heures trente, et dans un contexte théâtral, l’histoire doit mieux fonctionner, le drame de chaque personnage ayant le temps d’être mieux raconté et expliqué. Comme je l’ai dit par le passé sur ce blogue, il y a certains médiums se prêtant mieux à certaines histoires…

Les Weston avant que le chaos prenne le dessus du souper post-funérailles...

Les Weston avant que le chaos prenne le dessus du souper post-funérailles…

Le réalisateur John Wells laisse les acteurs jouer mais n’assume pas sa place, ce qui expliquerait expliquerait aussi notre désintérêt pour les personnages… quoique avec des acteurs de la trempe de Meryl Streep, il est souvent dans l’intérêt du réalisateur de reculer d’un pas et laisser les acteurs faire leur travail. Streep est exceptionnelle, comme d’habitude, mais je dois avouer que Roberts étonne et arrive à tenir tête à Streep durant leurs nombreux arguments. Et je ne mentionne même pas les excellents Chris Cooper, Ewan McGregor, Benedict Cumberbatch et Julianne Nicholson! C’est un film d’acteurs, il n’y a pas de doute là-dessus!

SO OSCAR GEEK, WILL IT WIN? Le film a uniquement deux nominations aux Oscars, soit Meilleure Actrice pour Meryl Streep (amenant maintenant son record de nominations à dix-huit!) et Meilleure Actrice de Soutien pour Julia Roberts (première nomination en 13 ans). Avec la compétition actuelle et le fait que le film n’est pas reconnu dans d’autres catégories, ma réponse est NON!

LE MOT DE LA FIN : Un film qui vaut la peine d’être vu pour ses excellentes prestations, mais qui créera en vous un épuisement dramatique… Verdict? ATTENDEZ LE DVD!

DERNIERS DÉTAILS: “August: Osage County” (2013) réalisé par John Wells, scénarisé par Tracy Letts, basé sur la pièce August: Osage County de Tracy Letts, mettant en vedette Meryl Streep, Julia Roberts, Ewan McGregor, Chris Cooper, Juliette Lewis, Julianne Nicholson, Abigail Breslin, Margo Martindale, Dermot Mulroney, Benedict Cumberbatch et Sam Shepard.

5 thoughts on ““August: Osage County”

  1. Pingback: Oscars 2014, les nommés sont… | WATTS AT THE MOVIES

  2. Oui, je vais attendre le DVD et une de ces soirées où j’aurai vraiment le temps de regarder un film aussi long sans m’endormir🙂
    Mais ça a l’air intéressant

    Like

Commentaires? Comments?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s