“Philomena”

Ce que je percevais comme étant un mélodrame hyper sentimental et comique et – je l’avoue – faible, s’est révélé comme étant un bon drame agrémentée de parcelles d’humour. Ma motivation première à voir « Philomena » est sa mise en nomination dans la catégorie Meilleur Film aux Oscars… je ne m’en cache pas, je me trouve à faire ce genre de visionnements à chaque année entre l’annonce des finalistes et la remise des prix, et vous aussi d’ailleurs!!😉

Philomena poster“Philomena” est inspiré de l’histoire vraie de Philomena Lee, une adolescente forcée à mettre son enfant en adoption par les religieuses s’occupant d’elle car elle n’était pas mariée et avait SURTOUT commis un énorme péché! Cinquante ans après la naissance de son fils Anthony, Philomena (Judi Dench) souhaite le retrouver, ce défi de taille sera facilité par l’aide du journaliste Martin Sixsmith (Steve Coogan).

Peut-être dû au fait que Coogan est surtout connu comme étant humoriste, et que la bande-annonce regorgeaient de blagues, mes attentes à l’égard du film étaient qu’il soit une comédie. Quelle ne fut ma surprise quand le drame se présentait dès les premières scènes; non pas un mélodrame facilement manipulateur, mais plutôt un drame humain, touchant et certainement troublant. Philomena vécu des injustices de la part des religieuses difficiles à digérer et qui passaient sous le silence et l’indifférence gouvernementale; la frustration de la vente du fils de Philomena est exacerbée par la tolérance et l’indulgence qu’elle offre aux membres du clergé. Malheureusement, le film n’arrivait pas à aller au-delà de la colère que ceci créait en moi. Serait-ce mes propres croyances causant un préjudice? Peut-être, mais nul ne peut rester indifférent face à la pure méchanceté qu’endura Philomena, une méchanceté loin des valeurs chrétiennes prêchées par ses punisseurs…

Pour en revenir au film, l’histoire balance aisément entre le drame et ses touches d’humour, allégeant le propos quand il présentait trop de lourdeur. Dench et Coogan ont une belle chimie, douce, subtile et plausible compte tenu des grandes différences entre leurs personnages. Stephen Frears laissa énormément de place au scénario et aux acteurs, les deux maillons forts du film, prenant du recul, tellement que je n’avais guère l’impression de visionner un film de Frears!

SO OSCAR GEEK, WILL IT WIN? Non, malgré ses quatre mises en nomination dans les catégories Meilleur Film, Actrice, Scénario et Trame Sonore, le buzz n’est pas fort pour “Philomena”. La récompense pour ce petit film est dans les nominations! Congrats Coogan!😉

LE MOT DE LA FIN: Un film triste tout en étant drôle, qui surprend par son histoire extraordinaire et nous trouble par la réaction de Philomena face à l’injustice qu’elle endure que par la cruauté des religieuses, comme quoi la foi est plus forte que tout pour certaines gens… Verdict? PETIT PRIX DU MARDI!

DERNIERS DÉTAILS: “Philomena” (2013) réalisé par Stephen Frears, scénarisé par Steve Coogan et X, basé sur le livre The Lost Child of Philomena Lee écrit par Martin Sixsmith, mettant en vedette Judi Dench et Steve Coogan. ​

2 thoughts on ““Philomena”

Commentaires? Comments?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s