“All is Bright”

Vous le savez, j’adore Paul Giamatti l’acteur… mais depuis quelques années, il existe aussi Paul Giamatti le producteur et je dois avouer, après avoir vu « All is Bright » et d’autres films de sa compagnie Touchy Feely Picutres, j’aime moins ce Paul-là!

all-is-bright-posterDennis, dit Denis, (Giamatti) est un ex-criminel québécois (Eh oui! Mais il ne prononce aucun mot en français et est sans trace d’accent québécois… quoique tous les autres personnages de son village parle québécois?!?) fraîchement sorti de prison. Il se rend à pied, en plein hiver, chez son ex et leur fille… mais est choqué lorsque son ex-femme lui interdit l’accès à la maison car elle a dit à leur fille qu’il était mort (hein?). L’ancien couple arrive à discuter une fois leur fille endormie, le pauvre Dennis apprendra également que son ex sort maintenant avec un de ses meilleurs amis René (Paul Rudd, lui aussi sans accent québécois et sans prononcer un seul mot de français :/). Dennis veut maintenant prouver à son ex qu’il est mieux qu’un vaut-rien en essayant de trouver du travail. Il part donc avec René (euh…) et un énorme lot de sapins de Noël vers New York que le duo tentera de vendre à gros prix auprès des américains. Rentre dans le moule une new yorkaise d’origine russe nommée Olga (l’excellente Sally Hawkins) avec qui Dennis se liera étrangement d’amitié.

L’histoire était prévisible et ne m’a pas fait rire, cette combinaison fatale créa un film pénible à regarder. Les personnages étaient vides d’intérêt, sauf pour l’hilarante Olga, quoique cette dernière n’avait pas sa place dans l’histoire. Mais j’ai surtout un problème avec l’idée suivante: que le personnage de la femme de Dennis dirait à leur enfant que son père est mort pour aucune raison valable, sans que celui-ci ne se révolte! Mais non, Dennis se laissa faire parce qu’il s’agrippait désespérément à l’idée de renouer avec son ex… Cette erreur narrative est un frein énorme car il donne le ton d’improbabilité du reste de l’histoire…

Paul parle avec un agent de la SQ!

Paul parle avec un agent de la Sécurité publique! Wow!

Mais ce n’est pas le seul maillon faible du film, le manque de chimie entre les deux protagonistes principaux nuit à la crédibilité des scènes charnières. Lorsque Dennis et René discutent du crime qu’ils devaient commettre ensemble mais qui ne fonctionna pas car René ne se pointa pas au rendez-vous, expliquant le dernier séjour en prison de Dennis, la scène manquait de colère, de tension, de tristesse… et surtout d’intérêt! Rudd et Giamatti dirent leurs répliques mécaniquement, étonnant pour deux acteurs de leur trempe… Dommage, j’espérais que les deux Paul forment un duo du tonnerre! Eh non!

LE MOT DE LA FIN : Mon cher Paul G., après ce navet, « Cold Souls » et les autres que tu as produit, peux-tu me faire une faveur? Reste dans l’interprétation, c’est clairement ta force! P.S. Et si tu es pour jouer un québécois, PARLE AVEC UN ACCENT QUÉBÉCOIS ET DIT QUELQUES MOTS EN FRANÇAIS POUR FAIRE PLAISIR À TES FANS D’ICI!! Ah là là… Verdict? À ÉVITER!

DERNIERS DÉTAILS : « All is Bright » (2013) réalisé par Phil Morrison, scénarisé par Melissa James Gibson, mettant en vedette Paul Giamatti, Paul Rudd, et Sally Hawkins.

Commentaires? Comments?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s