“The Grand Budapest Hotel”

Même après quelques semaines de visionnement, une légère flamme demeure allumée dans mon cœur pour ce que je crois être le magnum opus de Wes Anderson! Je commence fort – j’en suis consciente – mais je ne peux m’en empêcher! Cet amour ne cesse de prendre de l’expansion, les situations et les dialogues du film continuent à mijoter dans mon subconscient, amenant parfois un sourire spontané à mes lèvres et me réchauffant toujours l’esprit…🙂

The Grand Budapest Hotel

Dans un petit pays fictif d’Europe siège le mythique Grand Budapest Hotel. Anciennement un des hôtels les plus luxueux d’Europe, il gît maintenant du haut de sa colline avec à peine une poignée de clients. Nous sommes en 1968, un écrivain au repos (Jude Law) croise le mythique Zero Mustafa (F. Murray Abraham), propriétaire de l’hôtel, et lui demande s’il voudrait discuter avec lui, notamment pour comprendre pourquoi il choisit de garder ouvert cet hôtel fantôme. Lors de leur souper, Mustafa raconte son histoire de ses débuts à l’hôtel en tant que porteur (Tony Revolori) sous le mentorat du flamboyant M. Gustave (Ralph Fiennes), le concierge dévoué de l’hôtel, son amour pour la belle Agatha (Saoirise Ronan) et les aventures et mésaventures qu’ils vécurent ensemble durant l’entre-deux guerres.

Le style particulier d’Anderson agrémente l’atmosphère de « The Grand Budapest Hotel ». Les plans symétriques, le choix de couleur (principalement des pastels tintés de rose) et l’effervescence habituelle de la réalisation font partie du film, mais contrairement aux précédents opus, celui-ci a un côté plus sombre et triste, et c’est justement ce côté plus dramatique qui rehausse la qualité de cet Anderson! Vous avez probablement deviné que le contexte de l’entre-deux guerres ait quelque chose à avoir là-dedans… La grande force du film est son scénario : magnifiquement rythmé, arrivant à mêler des touches d’humour aux grands drames du film, chapeauté par des personnages très bien définis. La réalisation et la scénarisation sont encore plus maîtrisés que d’habitude, faisant en sorte que ce film n’est pas juste un Anderson régulier, mais une oeuvre majeure!

Tilda Swinton never looked so good!!

Zero (Revolori, deuxième à partir de la gauche), Madame D (Swinton), et M. Gustave (Fiennes) Tilda Swinton never looked so good!! Hahaha!!

Comme à son habitude, Anderson réussit à regrouper un grand groupe d’acteurs, souvent les mêmes (Murray, Wilson, Schwartzmann, etc.), qui travaillent parfaitement ensemble, mais ce sont les nouveaux de la clique d’Anderson qui brillent. J’ai particulièrement apprécié le jeune Tony Revolori, méconnu avant ce film, qui arrive à se démarquer parmi les grandes vedettes; mais le grand voleur de scènes est Ralph Fiennes, il sut créer un M. Gustave charmant malgré les maladresses sortant constamment de sa bouche! Ce fut agréable de retrouver Fiennes dans un rôle amusant, comme dans “The Invisible Woman”, contrairement aux rôles qui ont fait sa renommée dans les années 90.

LE MOT DE LA FIN : Une histoire forte et extrêmement touchante; un film réalisé avec beauté et élégance. Je sens une place sur la liste de fin d’année…😉 Que demander de mieux? Verdict? À VOIR TOUT DE SUITE!

DERNIERS DÉTAILS : « The Grand Budapest Hotel » (2014) réalisé et scénarisé par Wes Anderson, inspiré des écrits de Stefan Zweig, mettant en vedette Ralph Fiennes, Tony Revolori, Saoirise Ronan, Jeff Goldblum, Willem Dafoe, Adrien Brody, F. Murray Abraham, Jude Law, Bill Murray, Tilda Swinton, Edward Norton, Jason Schwartzmann, Mathieu Amalric, Léa Seydoux, Harvey Keitel, Owen Wilson et Tom Wilkinson.

11 thoughts on ““The Grand Budapest Hotel”

  1. Pingback: The Ralph Fiennes Renaissance | WATTS AT THE MOVIES

  2. Je suis reconnaissante envers ma professor de m’avoir imposer le visionnement de ce film. Ce fut un véritable plaisir à voir et à revoir.
    Alors que Moonrise Kingdom me donnait l’impression d’un film naïf, léger, voir expérimental je crois maintenant mieux comprendre la démarche artistique de M. Anderson. Il semble porter une attention toute particulière à ces films à titre d’œuvre visuelle. Elle est marquée par le choix des plans et des couleurs qu’il favorise, s’harmonisant avec l’époque et l’atmosphère des scènes.
    Un humour raffiné se dégage également dans ces deux films et certains personnages deviennent plus que secondaire. Pourquoi donner un nom à une travailleuse sociale alors que son rôle est plus important? Nous n’avons qu’à l’appeler «Social Service». Puis dans Le Grand Budapest, où est donc Serge X et quoi de plus convenant pour un témoin disparu que de répondre au nom de M.X?
    Si ces deux films résument avec justesse le style de Wes Anderson, alors celui-ci est indiscutable unique et originale.
    Il faudra que je retienne son nom!
    *En espérant avoir répondu à attendes pour le numéro 2, Frau Professor. Verbringen Sie einen schönen Urlaub!

    Like

    • Je suis tres contente de lire votre commentaire Schuler, votre comprehension de l’univers de Wes Anderson est juste! J’aime beaucoup votre point par rapport aux noms de ces personnages en apparence peu importants du a leur courte presence a l’ecran et leur nom minimaliste… que c’est trompeur! Ils prennent une enorme place dans les histoires d’Anderson, au point de souvent etre un pivot a l’histoire. Si Frau Professor aura reussi a te faire rappeler le nom et le style de Wes Anderson, elle saura qu’elle aura fait un bon travail!🙂

      Je confirme que tu as complete avec brio la question # 2 de l’examen, au plaisir de lire les reponses des autres…

      Danke für die Urlaubswünsche!

      PS Vous excuserez le manque d’accents de ce commentaire, mais ce clavier n’en a pas! (L’allemand a des accents car il fut copier/coller de Google Translate).

      Like

  3. Pingback: Golden Globes 2015: la saison des trophées dorés est arrivée !! | WATTS AT THE MOVIES

  4. Pingback: Oscars 2015: les nommés sont… | WATTS AT THE MOVIES

Commentaires? Comments?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s