“Godzilla”

Je me sens mal à l’aise d’offrir une opinion sur « Godzilla » quand la seule autre œuvre que j’ai visionné mettant en vedette le grand monstre japonais est l’adaptation américaine de 1998 signée Roland Emmerich. Bref, cette adaptation fromageuse mise en scène par le maître du fromage, était une adaptation amusante et divertissante, parfait exemple de gros film d’été n’exigeant pas trop de concentration. Par contre, ce que j’ai apprécié le plus est que cette version de Godzilla ne se prenait pas trop au sérieux, et je sais que malgré le sous-texte reflétant la dévastation nucléaire que vécurent les japonais, cet élément ludique apparaît dans les vieux films japonais. Vous aurez deviné que le problème majeur de ce nouveau « Godzilla » américain est qu’il se donne de grands airs…

Godzilla_2014_Poster

Voici le synopsis de Cinoche.com :

1999, aux Philippines, deux scientifiques (Ken Watanabe et Sally Hawkins) découvrent un nid de créatures mystérieuses. Quelques jours plus tard, un accident nucléaire causé par un tremblement de terre se produit au Japon. Quinze ans plus tard, l’ingénieur de l’usine détruite lors de la tragédie, Joe Brody (Bryan Cranston), insiste pour visiter les lieux, croyant qu’un incident similaire est imminent. Son fils Ford (Aaron Taylor-Johnson), un soldat qui a laissé sa femme (Elizabeth Olsen) et son fils à San Francisco, l’accompagne. Ils découvrent un laboratoire contrôlé par l’armée où une créature monstrueuse est gardée en captivité. Lorsqu’elle s’échappe, l’armée se lance à ses trousses dans le Pacifique, où un monstre marin connu sous le nom de Godzilla émerge afin de l’affronter.

En plus de se prendre trop au sérieux, le titre du film est quasi trompeur car c’est à peine si nous voyons le fameux monstre! Je comprends que le réalisateur Gareth Edwards voulait monter la tension jusqu’au moment où nous verrions l’infâme Godzilla, mais il est indubitablement le monstre le plus reconnaissable de la culture populaire qu’aucune surprise ne pouvait ressortir de ce dévoilement! En fait, j’aurais préféré voir davantage Godzilla car dans le peu de moments où il remplissait l’écran, il était nettement plus captivant que les ennuyeux personnages humains. Aussi bien que j’apprécie les acteurs Bryan Cranston, Aaron Taylor-Johnson, Ken Watanabe et Sally Hawkins, leurs personnages étaient très unidimensionnels et caricaturaux que je me balançais de ce qui pouvait leur arriver! Il n’y avait aucun intérêt à développer autant sur les personnages humains, plus de Godzilla aurait été beaucoup mieux!

Si tu es pour avoir Bryan Cranston et Aaron Taylor-Johnson dans ton film, tu as intérêt à mieux les utiliser!

Si tu es pour avoir Bryan Cranston et Aaron Taylor-Johnson dans ton film, tu as intérêt à mieux les utiliser!

Je suis tout de même curieuse de voir « Monsters », le premier long métrage d’Edwards, une science-fiction de 2010 qui est censé être excellente. Si vous ne le savez pas encore, chers lecteurs, je suis en mission de trouver un sci-fi sorti après « District 9 » qui est de qualité supérieure, ce n’est toujours pas arrivé…

Sur une note plus positive, Alexandre Desplat signe ici une de ses meilleures trames sonores. Le compositeur au style très grandiose trouve sa niche avec ce film de monstres à gros budget, rehaussant les moments de tension sans trop d’exagération. Un délice auditif qui me réveillait de l’ennui des personnages humains!

LE MOT DE LA FIN : Trop d’histoires humaines inintéressantes et pas assez de gros monstre vert font un ennuyeux divertissement! Si vous voulez un bon film d’été, allez voir “X-Men: Days of Future Past” à la place! Verdict? LOUEZ LE S’IL N’Y A RIEN D’AUTRE AU CLUB VIDÉO!

DERNIERS DÉTAILS : « Godzilla » (2014) réalisé par Gareth Edwards, scénarisé par Max Borenstein et David Callaham, basé sur Godzilla de Toho, mettant en vedette Aaron Taylor-Johnson, Bryan Cranston, Ken Watanabe, Elizabeth Olsen, Sally Hawkins et Juliette Binoche.

2 thoughts on ““Godzilla”

  1. Guten Tag Frau Watts,
    Voyons, ne soyez jamais mal à l’aise de donner votre opinion sur un film. Peu importe qui l’a fait, comment ou avec qui. Si c’est mauvais, ben c’est mauvais et ça se dit, ils auront qu’à faire mieux la prochaine fois. Et v’là dans les dents ! 😉

    Like

    • Danke schon Fraulein Schüler! Vous avez bien raison, je n’ai pas à me sentir mal de mon opinion. J’avais besoin d’un petit coup de pied pour retrouver mon estime de moi-même! Ce n’est pas parce que vous êtes Schüler que vous n’avez pas la capacité d’aider votre Professor😉 Encore merci, mais quel élève exemplaire vous êtes, les vacances vous vont bien !!🙂

      Like

Commentaires? Comments?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s