“3 Coeurs”

Avec un casting incluant des légendes du cinéma français tels que Catherine Deneuve, Charlotte Gainsbourg et Chiara Mastroianni, une cinéphile ne peut que s’attendre à un grand film, en plus de la pure joie pour un de ses acteurs préférés (Benoît Poelvoorde) d’avoir cette opportunité de rêve! Mais, dans le cas de “3 Coeurs”, le résultat est terriblement décevant…

3-Coeurs-de-Benoit-Jacquot

​​Synopsis de Cinoche.com

“Marc (Benoît Poelvoorde) vient de manquer son train. Il devra dormir dans une ville de province. Attablé au restaurant, il remarque Sylvie (Charlotte Gainsbourg) qui lui propose de lui trouver un hôtel. Au fil d’une discussion qui s’étend toute la nuit, les flèches de Cupidon font leur effet et ils se donnent rendez-vous à Paris. Une rencontre que Marc est incapable de respecter. Attristé, l’homme au coeur sensible plonge tête première dans le travail, où il fait la rencontre de Sophie (Chiara Mastroianni). Cette dernière n’hésite pas à rompre une relation pour en commencer une nouvelle. Alors que le mariage est dans l’air, Marc découvre que Sophie est en fait la soeur de Sylvie?”

Avec un tel titre et un tel synopsis, nous avons naturellement un drame romantique, avec des grands D et R! Mais romantique, il l’est peu, car pour nous convaincre de la plausibilité d’une telle situation où trois cœurs se déchirent, il faut de la chimie et il y en a trop peu, en plus de problèmes de plausibilité. Pour mieux comprendre ce que je veux en venir, allons-y en ordre chronologique, d’abord Marc et Sylvie. Nous sentons qu’il y a une très douce (mais minime) chimie entre les deux pouvant plausiblement ébranler les sentiments de Sylvie envers son conjoint de longue date au point où celle-ci accepte le rendez-vous de Marc aux Jardins des Tuileries à Paris une semaine plus tard. Lorsque le rendez-vous est manqué à la “An Affair to Remember”, l’irritant était davantage envers le fait que ni Marc ni Sylvie ne se soient pas donnés leurs numéros de cellulaire ou aient essayé de se retrouver sur Facebook, que sur le fait Sylvie retourne dans les bras de son conjoint négligé ou le manque de chimie. Le film est contemporain, mais la technologie facilitant nos relations interpersonnelles est étrangement absente dans ce film…

Maintenant le deuxième couple : Marc et Sophie. Zéro chimie dès le départ. Nous comprenons que Marc tombe pour Sophie en réaction à son coeur brisé, mais que Sophie tombe si rapidement pour Marc au point où elle quitte brusquement son conjoint de longue date? NON! J’ai même ris lors de la scène de rupture entre Sophie et son conjoint tellement je n’en revenais pas. Je ne croyais pas en Marc et Sophie et ne comprenais pas que le niveau d’engagement augmente continuellement: fiançailles, mariage, enfant… Le tout était destiné à éclater. Mais, encore une fois, le gros irritant est le temps que cela prit avant que Marc découvre que Sylvie est la soeur de Sophie et que Sylvie apprennent que sa soeur marie Marc! Personne ne s’envoie de photos via courriel? Ou par texto? Les soeurs se communiquent pourtant via Skype, elles utilisent donc de la technologie, mais seulement quand c’est convenable pour l’histoire…

J'aimerais bien y croire... mais non!

J’aimerais bien y croire… mais non!

Et tout d’un coup, à plus de la moitié du film, je subis le PLUS GROS des irritants : une voix hors-champ nous expliquait ce qui se passait! Je ne pouvais m’empêcher de m’esclaffer intérieurement: “Un voice-over? Are you fucking kidding me?!? On est en 2015!! Ça ne fonctionne plus!! Ça devrait être interdit!!!!” …en plus de brimer avec le style narratif souvent contemplatif. Certaines parties du film s’expliquent d’elles-mêmes et laissent place à l’interprétation avec raison, je ne comprenais donc pas l’apparition soudaine d’une voix hors champ; l’histoire aurait été comprise sans cela. L’ajout d’une écriture à l’écran du genre “un mois plus tard”, mais sans plus. Quelle GRAVE faute scénaristique!

Reste que mon Poelvoorde et les trois femmes l’entourant se débrouillent bien, il y aura au moins cela. Mais… un autre petit irritant: Charlotte Gainsbourg porte TOUJOURS les mêmes vêtements! Le laps de temps du film est d’environ trois ans mais dans presque toutes ses scènes, Gainsbourg porte chemise blanche, soutien-gorge noir, jean foncé et bottes brunes… pourquoi!? Aïe!!

LE MOT DE LA FIN: Intéressant pour le casting, mais sinon pénible et peu plausible en plus d’être rempli de tellement d’irritants! Même si j’aime Poelvoorde, j’avoue avoir de la misère à croire que les deux soeurs puissent tomber pour son personnage légèrement antipathique aussi rapidement… Ben, il faut que tu changes d’agent ou que tu choisisses mieux tes scénarios, je n’en peux plus des navets! Verdict? 4/10

DERNIERS DÉTAILS : « 3 Cœurs » (2014) réalisé par Benoît Jacquot, scénarisé par Benoît Jacquot et Julien Boivent, mettant en vedette Benoît Poelvoorde, Charlotte Gainsbourg, Chiara Mastroianni et Catherine Deneuve.

Commentaires? Comments?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s