“An Affair to Remember”

Je ne suis plus une amateure de comédies romantique, mais j’ai décidé de donner une chance à « An Affair to Remember » à cause de son statut de classique du genre et mon appréciation pour les movie stars d’une certaine époque…

Affair-to-Remember-Poster

Nickie Ferrante (Cary Grant), légendaire coureur de jupons, rencontre Terry McKay (Deborah Kerr), ancienne chanteuse, sur une croisière les transportant d’Europe vers New York. Les deux voyagent seuls quoiqu’ils sont en couple avec d’autres gens, malgré cela, leur chimie est instantanée et enflamme l’écran. Ils passent tous leurs moments ensemble sur le bateau ou lors des excursions. À la veille de leur départ, ils promettent de se retrouver au haut de l’Empire State Building six mois plus tard question de donner le temps de mettre fin à leurs couples respectifs et se remettre sur pied… mais les choses n’iront malheureusement pas comme prévu pour les amoureux!

La prévisibilité mais surtout l’improbabilité de l’histoire est assez étonnante compte tenu du statut de classique du film, mais j’ai rapidement compris pourquoi : la chimie électrisante entre Cary Grant et Deborah Kerr débuta une longue tradition du pardon d’histoire romantique faible compensée par la chimie des deux vedettes principales. En d’autres mots, même si des opposés comme Nickie et Terry ne formeraient jamais de couple dans la vraie vie nous y croyons car nous voulons tellement qu’ils soient ensemble! Ah la la!

Nickie (Grant) et Terry (Kerr)

Nickie (Grant) et Terry (Kerr)

Bref, il est certain que le charme opère grandement, et les deux acteurs principaux savent comment doser cette qualité, mais le film s’empiète en longueur dans la deuxième moitié. La première moitié du film est digne de toute comédie romantique : la rencontre des deux amoureux et le développement de leur amour; dans la deuxième moitié, les amoureux retrouvent leur vie « normale », quittent leur couple pour pouvoir rapidement retrouver l’autre dans le délai de six mois alloué… mais lorsque le rendez-vous est gâché par un accident amenant Terry à l’hôpital (elle s’en sort, ne vous en faites pas!), l’entêtement des tourtereaux à ne pas se parler/rencontrer pour discuter du rendez-vous manqué était incompréhensible au point de devenir fâchant! Ceci ajouta une longueur épuisante au film, au point où je me tannais des sous-histoires de Terry en professeur de musique post-accident et que je voulais simplement que sa romance avec Nickie soit ravivée!

Vous avez certainement deviné que je n’ai beaucoup aimé, mais je comprends et respecte l’impact que ce film a eu sur le cinéma romantique américain. En fait, comme plusieurs avant moi, c’est en visionnant “Sleepless in Seattle” en 1993, soit l’époque où j’adorais ce genre de films, que j’ai su de l’existence de “An Affair to Remember” puisque un des personnages féminins du film vouaient un culte à cette romance. Voici la scène en question pour les intéressé(e)s😉

LE MOT DE LA FIN : Terriblement prévisible et beaucoup trop long mais dont la qualité est partiellement rehaussée par la forte chimie et l’interprétation de Cary Grant et Deborah Kerr. Un unique visionnement était assez pour moi! Verdict? LOUEZ-LE UNIQUEMENT SI VOUS ÊTES UN FAN DU GENRE!

DERNIERS DÉTAILS : « An Affair to Remember » (1957) réalisé par Leo McCarey, scénarisé par Delmer Daves, Donald Odgen Stewart, Leo McCarey, basé sur le film « Love Affair » aussi réalisé par Leo McCarey, mettant en vedette Cary Grant, Deborah Kerr, Richard Dening.

5 thoughts on ““An Affair to Remember”

  1. Puisque tu n’as pas aimé et que tu sembles être fan de singes, tu n’as qu’à voir Monkey Buisiness.😛
    Une comédie ( tout court, pas romantique ) Où Cary Grant est aussi très bon.

    Like

    • Est-ce que tu as fait des recherches parmi les films avec le mot singe dans leur titre avant d’écrire ce commentaire?😛

      Ok, j’y donnerai une chance! J’aime bien Cary Grant🙂

      Like

      • Non il s’adonne que j’ai justement vu Monkey Buisiness la semaine passé et la mention de Cary Grant m’y a fait pensé. Mais bonne idée, si je m’ennuie je feria peut-être une recherche sur les films avec le mots singe dans leur titre. Ça pourrait m’inspirer dans ma recherche de films qui ne seront pas nominés aux Oscars…😛

        Like

        • Fraulein Schüler, je crois plutôt que ça vous inspirera à voir le meilleur film de l’année mettant en vedette des singes… “DAWN OF THE PLANET OF THE APES” !!!! Sinon, ce sera par imposition oscarienne ou imposition professorale😉

          Like

  2. Pingback: “3 Coeurs” | WATTS AT THE MOVIES

Commentaires? Comments?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s